Pannes à répétition : quel recours envers le garagiste ?

Face à des réparations insuffisantes ou inefficaces, l’obligation de résultat permet d’être remboursé

Article publié le 16 Février 2021

Monsieur Jean-Claude A. constate une fuite d’huile semblant provenir du moteur de son camping-car. Il va, en toute logique, voir son garagiste, fait établir un diagnostic et donne l’ordre de réparer.

Après 10 jours d’immobilisation, son camping-car est enfin prêt et la facture est réglée. Dans les jours qui suivent, de l’huile s’écoule à nouveau. Le professionnel lui assure que cette situation est tout à fait normale compte tenu de la nature de son intervention. Rassuré, il part à bord de son camping-car avec pour projet de traverser différents pays.

Une semaine plus tard, comme la quantité d’huile qui s’écoule est de plus en plus importante, l’adhérent n’a d’autre choix que d’immobiliser son camping-car au Portugal. Un garagiste sur place constate que les joints et les vis ont été mal serrés. L'adhérent paie cette nouvelle intervention et reprend la route.

Il décide néanmoins de consulter le Service Juridique de l'Automobile Club Association pour se retourner contre le garagiste à l’origine de la première intervention. Un courrier de mise en cause est envoyé à ce professionnel lui rappelant qu’il est tenu à une obligation de résultat, ce qui engage sa responsabilité.

Après lui avoir produit tous les justificatifs, ce dernier accepte de rembourser la deuxième facture que l’adhérent a payée au Portugal d’un montant de 237,28 €.

Crédit photo : Auremar - Adobestock

Un problème similaire ? Une question ? Un litige ? Contactez le Service Juridique.

Par téléphone au 09 70 40 11 11* ou via notre formulaire de contact
* prix d'un appel local