Régularisation d’une facture de location

L'Automobile Club Association obtient le remboursement d'une partie de la location d'une camionnette car elle est tombée en panne.

Article publié le 15 Juillet 2017

Monsieur K. a loué une camionnette pour un déménagement, optant alors pour un modèle de 16 m3. Suite à une panne du véhicule loué, le loueur a mis à sa disposition un véhicule de remplacement, mais d’un volume inférieur à ce qui avait été convenu dans le contrat. Pour autant, malgré cette situation, le tarif initial n’a pas été modifié. Après avoir contesté cette situation,

Monsieur K. a saisi nos services. Nous sommes donc intervenus auprès de la société de location afin de requérir une réduction du prix, nous appuyant sur le fait que le locataire est en droit de s’attendre à disposer d’un véhicule équivalent en cas de remplacement, au moins dans ses qualités substantielles.

Or, s’agissant de la location d’une camionnette, le volume est généralement important pour le client, et l’était en l’espèce. Nous avons également requis un geste commercial de la part du loueur compte-tenu des répercussions.

Le volume du véhicule de remplacement s’est avéré insuffisant pour réaliser le déménagement prévu en un seul voyage. De ce fait, Monsieur K. a dû louer un second véhicule quelques jours plus tard pour pallier le manque de place et a donc supporté des frais supplémentaires, de location mais également d’essence et de péages.

En réponse, le loueur a rectifié le tarif et ainsi remboursé la différence. Il a également consenti, à titre commercial, un remboursement d’un peu plus de la moitié du montant de la facture de la seconde location ainsi qu’un bon de réduction de 100 € valable sur une prochaine location.

© Th-photo - Fotolia

Un problème similaire ? Une question ? Un litige ? Contactez le Service Juridique.

Par téléphone au 09 70 40 11 11* ou via notre formulaire de contact
* prix d'un appel local