Achat d’un véhicule défectueux : annulation de la vente

Monsieur H. a acquis auprès d’un professionnel un véhicule haut de gamme. Rapidement, il a constaté des dysfonctionnements lors de l’utilisation de la capote et des difficultés dans la colonne de direction.

Article publié le 01 Octobre 2014

Le véhicule bénéficiant d’une garantie contractuelle, Monsieur H. a contacté son vendeur afin de solliciter sa mise en œuvre et ainsi bénéficier d’une prise en charge des frais de remise en état, à défaut l’annulation de la vente.

Notre adhérent s’est vu opposé un refus à sa requête, le vendeur considérant ne pas être tenu par la garantie.

Il nous a alors saisi afin d’agir pour solutionner son litige. Après une première intervention amiable, des pourparlers ont été engagés entre Monsieur H. et la partie adverse. Un arrangement a finalement été trouvé, le garage a accepté d’annuler la vente et à récupérer à ses frais le véhicule litigieux moyennant le remboursement du prix de vente et des frais annexes engagés.