​La route de l'été en toute sécurité

Nos conseils pour une route de l’été sûre et préparée.

28/06/2024
6 minutes

76 % des Français qui partiront en vacances cet été utiliseront leur véhicule pour voyager*. Mais prendre la route des vacances en voiture n'est pas un exercice anodin notamment en termes de sécurité routière. L'été est une période de chassé-croisé qui draine un trafic important et qui connaît malheureusement plus d'accidents. Selon l'ONISR, la mortalité mensuelle moyenne est de 272 décès avec un pic habituel en juillet qui atteint une moyenne de 338 décès**.

Nos conseils pour une route de l'été anticipée et en toute sécurité.

Le véhicule

Préparer son voyage

Organiser son voyage, c'est partir serein. Consultez les conditions de trafic, les prévisions météo, planifiez votre itinéraire, localisez les aires pour les pauses et les stations pour faire le plein de carburant ou d'électricité.

Préparer sa voiture

Pas d'impasse sur la révision

Mieux vaut anticiper le rendez-vous chez son garagiste car ce sont des périodes tendues côté agenda. Cela vous évitera des situations d'urgence stressantes en cas de réparation nécessaires. Une attention particulière doit être portée :

  • à l'état, l'usure et la pression des pneus qui sont le point de contact crucial entre la route et le véhicule ;
  • aux niveaux d'huile, d'eau, du liquide de refroidissement et du lave-glace ;
  • au réglage et au bon fonctionnement des feux, à l'état du pare-brise et des essuie-glaces pour bien voir et être vu.

Le chargement du véhicule, pas n'importe comment

Bien charger son véhicule pour la route des vacances, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, est crucial pour optimiser l'espace et le confort du trajet, améliorer l'efficacité énergétique et évidemment assurer la sécurité des passagers et des autres usagers sur la route.

Dans l'habitacle : une simple bouteille d'eau peut devenir un danger ! Rangez ou fixez les objets pour éviter qu'ils ne se transforment en projectiles au poids décuplé en cas de choc.

Sur le toit ou le coffre : tout chargement doit être solidement arrimé pour éviter toute chute sur la chaussée, le tout sans cacher la plaque d'immatriculation, ni les feux et en respectant les règles du Code de la route en termes de poids et dimensions.

Vous tractez une remorque ou une caravane ? Contrairement à une rumeur persistante, le Code la route ne vous impose pas d'enlever l'attache remorque une fois arrivé, à condition qu'elle ne présente pas de parties saillantes ou tranchantes qui pourraient aggraver le risque d'accident corporel pour les autres usagers en cas de collision. De la même manière, la présence de l'attache-remorque n'implique pas automatiquement votre responsabilité côté assurance en cas d'accident. Seules les circonstances de l'accident (position des véhicules, signalisation, manœuvres…) déterminent les taux de responsabilités.

Check-up des équipements obligatoires et recommandés

Les équipements obligatoires

Le gilet de sécurité et le triangle de sécurité font partie des équipements obligatoires qu'il faut avoir à bord de son véhicule. Ils garantissent votre sécurité en cas de panne, d'accident ou d'immobilisation de votre véhicule sur la chaussée.

Le gilet doit être à portée de main dans la voiture et vous devez le porter pour être visible si vous quittez votre véhicule immobilisé sur la chaussée suite à un arrêt d'urgence. Le triangle peut être mis dans le coffre par exemple et doit être utilisé pour signaler votre véhicule immobilisé sur la chaussée, en plus des feux de détresse. Bon à savoir :

  • Concernant le gilet, seul le conducteur est visé par cette obligation. Même si cela n'est pas obligatoire, il est cependant recommandé de penser à la sécurité de tous les occupants de votre véhicule et d'investir dans l'achat de plusieurs gilets. Un prix modique pour une sécurité pour tous.
  • Concernant le triangle, en cas de panne et d'immobilisation sur la bande arrêt d'urgence sur autoroute, il n'est pas obligatoire de signaler sa voiture avec le triangle car cela est trop dangereux. Mais les feux de détresse et le gilet de sécurité s'imposent.

Les équipements recommandés

Trousse de secours, bombe anti crevaison, lampe de poche, couverture de survie, câbles de batterie sont des équipements qu'il est recommandé d'avoir dans son coffre. À noter : 

attention en cas de voyage à l'étranger, les règles concernant les équipements obligatoires peuvent être différentes. Vérifiez la réglementation en vigueur dans le ou les pays où vous comptez circuler.

Papiers s'il vous plaît !

Permis de conduire et certificat d'immatriculation

Ce sont des documents que vous devez pouvoir présenter immédiatement en cas de contrôle des forces de l'ordre. En voyage, certains préfèrent emporter des copies de ces documents mais ce sont bien les originaux qu'il faut présenter aux forces de l'ordre en cas de contrôle. À défaut, une amende 11 euros par document manquant à laquelle peut se rajouter une amende de 135 euros si vous n'en justifiez pas dans un délai de 5 jours. 

La vignette d'assurance

Depuis le 1er avril 2024, les automobilistes et les usagers de deux-roues motorisés ne sont plus obligés d'apposer la vignette de l'assurance sur leur véhicule, ni de détenir la carte verte de l'assurance. Les forces de l'ordre vérifient avec le numéro d'immatriculation dans le fichier des véhicules assurés (FVA) renseigné par les assureurs. Mais attention, être assuré est toujours une obligation ! À noter :

  • Vous pouvez recevoir ou télécharger un « Mémo Véhicule Assuré » qui vous sera utile pour remplir un constat amiable (qu'il est également nécessaire d'avoir à bord) ou déclarer un sinistre par exemple. Pour savoir comment l'obtenir, rapprochez-vous de votre compagnie d'assurance. 
  • Attention, la carte internationale d'assurance automobile (IMIC) reste obligatoire si vous circulez dans les pays suivants : Albanie, Azerbaïdjan, Maroc, Moldavie, République des Macédoines du Nord, Tunisie, Turquie, Ukraine.

Le conducteur

Prévenir la dette de sommeil

Avant de prendre la route, une bonne nuit s'impose. Un conducteur sur 2 réduit son temps de sommeil habituel pour avancer son heure de départ et ou préparer le chargement de son véhicule. Pourtant une nuit écourtée multiplie par 6 le risque d'avoir un accident***.

Pendant le voyage, des pauses autant que nécessaire

La somnolence entraîne des périodes de micro-sommeil de 1 à 4 secondes. 4 secondes, c'est 15 mètres parcourus si on roule à 130 km/h***. Mettez-vous en mode pause toutes les 2 heures et dès que les signes de somnolence se manifestent (bâillements, fourmis dans les jambes, raideur dans la nuque). À noter :

  • Vous prenez des médicaments ? Attention certains peuvent avoir des conséquences sur votre vigilance et votre conduite. Repérez les pictogrammes sur la boîte de médicament et lisez attentivement la notice.

Au volant : bonne tenue et bon comportement

  • On porte des solaires adaptées sans attendre la plage pour limiter l'éblouissement qui génère de la fatigue et augmente le temps de réaction (sortie de tunnel, temps couvert, phares). Attention, les solaires de catégorie 4 aux verres très foncés sont à proscrire si vous conduisez. En revanche, attendez d'être à la plage avant de chausser tongs et claquettes. Elles ne sont pas formellement interdites par le Code de la route mais elles peuvent gêner la conduite et être source de danger, mais aussi entraîner une amende de 35 euros si les forces de l'ordre estiment que le conducteur n'est pas en mesure d'effectuer les manœuvres qui lui incombent.
  • On respecte le Code de la route : pas de distracteurs (téléphone, écrans…), pas d'alcool, respect des limitations de vitesse, des distances de sécurité, port de la ceinture de sécurité (on la boucle tout le trajet). Le respect du Code de la route = respect de votre vie et des autres.
  • On respecte les professionnels qui interviennent sur l'ensemble des réseaux routiers pour notre sécurité. Un seul réflexe de sécurité à adopter à l'approche d'une intervention : « Je ralentis, je m'écarte, j'évite le pire ».
  • On respecte la nature, le seul endroit pour jeter les déchets et les mégots : la poubelle mais pas la voie publique.

Mobilité Club France est là pour vous aider à préparer l'été. Suivez nos conseils et faites de votre voyage un moment agréable et sûr pour vous et vos proches. Une question ? N'hésitez pas à nous suivre et à nous contacter.


Sources

*IFOP ; **ONISR Observatoire national interministériel de la sécurité routière, Bilan de l'accidentalité 2022 ; ***Assurance Prévention.


Pour aller plus loin


Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Renault Rafale : nouvelle voiture du Président Macron

Renault a profité des cérémonies du 14 juillet pour offrir au Président de la République sa nouvelle voiture.

Actus et essais autos 16 juillet 2024

Honda : la Prélude de retour

Honda vient de nous faire parvenir une petite surprise qui pourrait bien devenir réalité dans les années à venir.

Actus et essais autos 12 juillet 2024

Passagers à bord : gare au surnombre !

Avec des amis, nous souhaitons nous rendre à une fête organisée dans la commune d'à côté. Histoire de ne pas multiplier les trajets, pouvons-nous nous serrer et utiliser la banquette arrière à plusieurs ? 

Législation 11 juillet 2024