Voyager sans voiture, c’est possible !

Vous souhaitez réduire votre empreinte carbone ou à minima votre budget essence sans sacrifier au plaisir des vacances ? Nos idées pour voyager sans sa voiture personnelle, sans prendre l’avion pour faire quelques économies et vivre de belles aventures !

21/05/2024
3 minutes

Ne vous méprenez pas : la voiture reste le mode de transport privilégié des Français pour partir en vacances la considérant plus pratique pour voyager en famille. C'est en tout cas ce que révélait le sondage OpinionWay réalisé pour Point S l'été dernier : 68 % des Français déclaraient partir en voiture (moins dix points par rapport à 2022 cependant, N.D.L.R.), 17 % en avion (plus 6 points) et 12 % en train (plus un point). Le côté pratique primait sur l'aspect écologique (5 % des voyageurs étaient motivés par l'impact carbone de leur transport). Et pourtant. Avec le prix à la pompe qui ne baisse pas, la tendance du slow tourisme qui se développe, les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir voyager autrement. Une enquête, réalisée par Booking.com en avril 2023, révélait ainsi que 77 % des Français interrogés voulaient voyager de manière plus durable au cours des 12 prochains mois, tandis que le même pourcentage de personnes déclarait que la crise énergétique mondiale et la hausse du coût de la vie ont un impact sur leur budget.

Alors comment voyager sans trop dépenser pour ses déplacements ?

Depuis la crise sanitaire, le cyclotourisme se développe partout en France, jusqu'à devenir la première pratique d'itinérance touristique

Un schéma national de 25 600 km de véloroutes et voies vertes est actuellement déployé. Sentiment de liberté, découvertes des paysages à allure réduite… Le cyclotourisme a tout bon, surtout si l'on considère le prix du carburant. Constituée de 3 000 antennes à travers le pays, la Fédération française de cyclotourisme favorise le déploiement de cette pratique touristique grâce à des voyages organisés à des prix imbattables. Les volcans d'Auvergne, la Corse, le vignoble alsacien et les sentiers vosgiens, la Toscane, l'Espagne... Selon son niveau et ses objectifs, les circuits qui prévoient également l'hébergement et la plupart du temps les repas, permettent de découvrir la France et l'Europe en mode slow.

Autre option : la découverte de la France et de l'Europe par le train

Méconnu, la SNCF propose de réserver une fois par an un « Billet congé annuel », permettant de profiter de 25 % de réduction sur un billet aller-retour pour soi et sa famille. Bonne nouvelle : depuis début janvier, il est possible de faire sa demande en ligne. La SNCF innove aussi en proposant le nouvel abonnement MAX JEUNE, permettant aux 16-27 ans de voyager pour zéro euro et de manière illimitée moyennant un abonnement mensuel de 79 €. En avril, 66 % des trains éligibles (TGV INOUI, OUIGO, et Intercités) ont proposé des places MAX et la moitié des billets disponibles ont trouvé preneur.

Après la tendance « flight shame », ou la honte de prendre l'avion qui touche majoritairement les jeunes, a émergé l'an dernier le phénomène du « train-bragging », ou la fierté de prendre le train. En Allemagne, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suisse, dans les pays d'Europe de l'Est, il est désormais possible de souscrire des pass Rail-Europe de 3 jours à plusieurs semaines pour sillonner les pays en train librement. Comptez ainsi 73 € pour prendre le train durant trois jours au Portugal ou 29 € pour l'Italie.

Le covoiturage a déjà séduit plus de 100 millions d'utilisateurs, dont 21 millions de conducteurs rien que pour le leader Blablacar

Pour mesurer les économies réalisées, Blablacar a mis en place un calculateur. Deux innovations sont également mises en place : le statut de « Super Driver » octroyé aux conducteurs et conductrices les plus dignes de confiance avec un profil vérifié. Par ailleurs, quand on publie un trajet, le site affiche les trajets similaires pour éviter de comparer soi-même et de déterminer le meilleur prix pour le conducteur et les passagers.

Enfin, pour les moins pressés et les plus petits budgets, une solution se développe : le bus

« Ce modèle a déjà fait ses preuves en France avec l'acquisition de Ouibus en 2019, servant de base au lancement du réseau BlaBlaCar Bus, qui connecte 16 pays d'Europe en 2024, précise BlaBlaCar. En parallèle, l'acquisition de Busfor et le développement d'une plateforme de distribution ont permis à BlaBlaCar de mener la transition digitale du secteur du bus en Europe de l'Est et au Brésil. 80 millions de passagers ont réservé un trajet en bus ou en covoiturage sur la plateforme en 2023, ce qui représente une augmentation de 23 % par rapport à 2022. » Les résultats en termes d'empreinte carbone sont probants : « En encourageant le voyage partagé et en optimisant le remplissage des sièges dans les voitures et les bus, BlaBlaCar a contribué à réduire l'empreinte carbone du secteur du voyage de 2 millions de tonnes de CO2 en 2023 », précise la plateforme.

Pour les amateurs d'aventure et de liberté

Reste aussi le voyage en van ou camping-car de plus en plus tendance et qui permet d'économiser les nuitées d'hôtel. Mais aussi les croisières écologiques ou en voilier qui gagnent en popularité. En revanche, ici on ne parle pas de budget restreint mais de voyages uniques, mémorables et écoresponsables.

Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Passages à niveau : priorité aux trains

En tant que piéton, puis-je traverser un passage à niveau ?

Législation 06 juin 2024

Mon vélo Picobello 2024 5e édition

Mobilité Club France, le CADR67 et Vélostation vous invitent le mercredi 26 juin 2024 à faire marquer votre vélo (ou votre trottinette) et à le faire contrôler.

Le saviez-vous ? Les écouteurs ne sont pas autorisés à vélo

Le saviez-vous ? Les écouteurs ne sont pas autorisés à vélo.

Conseils et astuces 24 mai 2024