Actualités Dernières actualités
La vie de l'ACA
par

Un modèle sécurisé pour l'accès aux données embarquées

Une nouvelle étude, commandée par la FIA Région I, démontre qu'un modèle d'accès aux données, et ressources embarquées, alternatif à celui actuellement commercialisé par les constructeurs automobiles, est possible et offre des fonctionnalités plus sécurisées et pérennes.

Les véhicules sont de plus en plus connectés, ce qui ouvre la voie à de nouveaux services à distance et à un trafic interconnecté. Mais l'accès aux données ne doit pas empêcher l'innovation et la concurrence et doit être protégé contre les attaques visant l'intégrité des systèmes des véhicules et contre le vol de données. 

2020 SecurityStudy OTP imageCe délicat équilibre entre l'accès aux données et aux fonctions à bord des véhicules, d'une part, et un niveau de sécurité de pointe, d'autre part, est assuré par la plate-forme télématique embarquée (OTP) sécurisée, présentée dans cette étude. Avec l'OTP, l'administration de l'accès aux données embarquées est assurée par un administrateur indépendant et neutre, respectant le principe de la séparation des tâches. Le modèle OTP résout donc l'un des principaux défauts du modèle de « Véhicule Etendu », où les constructeurs automobiles agissent à la fois comme fournisseurs de services et comme contrôleurs de données et gardent le contrôle total du marché des pièces de rechange automobiles, entravant la concurrence et l'innovation tout en monopolisant les données.

Tout aussi important, l'OTP place les consommateurs aux commandes de leurs données : il appartient au conducteur ou aux occupants du véhicule de choisir les données qui peuvent entrer et sortir du véhicule, leurs services et leurs fournisseurs de services préférés. Il offre une alternative concrète, sécurisée et meilleure que le modèle de « Véhicule étendu », permettant de surmonter les défauts inhérents au système d'accès aux données proposé par les constructeurs automobiles. Des défauts qui, sinon, coûteront des milliards aux consommateurs, aux prestataires de services indépendants et à la société dans son ensemble.

Dans une étude précédente, la FIA Région I avait constaté que, d'ici 2030, l'adoption du modèle « Véhicule Etendu » pourrait conduire les consommateurs et les prestataires de services indépendants à devoir absorber des coûts d'environ 65 milliards d'euros par an.

La FIA Région I appelle la Commission européenne à mettre en œuvre une législation obligeant les constructeurs à équiper avec l'OTP et ses mesures de sécurité associées tous les nouveaux véhicules immatriculés d'ici 2024.

Les problèmes de sécurité des véhicules ne sont pas exclusivement européens et peuvent être observés dans de nombreux pays du monde entier. C'est pourquoi la FIA Région I proposera également des mesures similaires à prendre au niveau des Nations-Unies, afin que les citoyens des pays non européens puissent également bénéficier des avantages importants de l'OTP et être protégés contre les risques et les menaces cybernétiques à l'échelle mondiale, par des mesures de sécurité de pointe.

Étude complète (en anglais)