Un enfant à l'avant, oui mais...

À partir de quel âge et dans quelles conditions puis-je installer un enfant à l’avant lors d’un trajet en voiture ?

15/03/2022
Moins d'une minute

Pour pouvoir installer un enfant à l'avant de votre véhicule, il doit être âgé au moins de 10 ans et être attaché avec une ceinture de sécurité. Néanmoins, le Code de la route prévoit à l'article R412-3, plusieurs exceptions à ce principe :

  • tous les sièges à l'arrière du véhicule sont déjà occupés par des enfants ayant moins de 10 ans ou les sièges sont inutilisables ;
  • les sièges à l'arrière du véhicule ne disposent pas de ceinture de sécurité ;
  • le véhicule ne dispose pas de sièges à l'arrière.

Par ailleurs, si vous souhaitez installer un siège auto sur le siège passager à l'avant du véhicule, il faut toujours que l'airbag soit désactivé. En cas d'accident, si l'airbag est activé, il représente un risque élevé de blessure pour l'enfant. De plus, un enfant doit toujours être installé dans un siège adapté à sa morphologie, à son poids et être homologué. Cette obligation est applicable pour tous les enfants jusqu'à l'âge de 10 ans. Cependant un enfant peut être exempté de cette obligation dans plusieurs cas d'après l'article R.412-2 du Code de la route :

  • l'enfant a une morphologie adaptée au port de la ceinture de sécurité ;
  • l'enfant est en possession d'un certificat médical qui l'exempte de cette obligation ;
  • l'enfant est transporté dans un taxi ou dans un transport en commun.

Vous l'aurez compris, l'installation à l'avant du véhicule d'un enfant de moins de 10 ans doit rester exceptionnelle. Si vous ne respectez pas ces dispositions légales, vous vous exposez à une amende pouvant aller jusqu'à 750 € (4e classe).

GALERIE

Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Salon de Genève 2024 : la nouvelle R5 E-Tech fait l’événement !

On ne va pas vous raconter d’histoire. Le Salon Automobile de Genève n’a plus rien à voir avec ceux qui vous avez connus depuis des décennies.

Actus et essais autos 27 février 2024

La fin de la vignette assurance ? Oui mais pas pour tous

Dès le 1er avril 2024, les obligations d'apposer la vignette d’assurance sur le pare-brise et de présenter l’attestation d’assurance prendront fin pour les véhicules ayant l'obligation d'être immatriculés.

Législation 26 février 2024

Le saviez-vous ? Le numéro d'urgence : 112

Le saviez-vous ? Le 112 est le numéro unique pour sauver des vies dans toute l’Union Européenne.

Conseils et astuces 23 février 2024