Actualités Dernières actualités
L'auto et la loi
par

Permis probatoire : le saviez-vous ?

Ce qu'il faut savoir en matière de permis probatoire

SIGNE DISTINCTIF

Pendant toute la durée de la période probatoire, tout jeune conducteur doit apposer à l’arrière de son véhicule un signe distinctif informant les autres usagers de la route de sa qualité d’apprenti, sous peine de devoir payer une amende.

LIMITATION DE VITESSE

Un jeune conducteur doit respecter des limitations de vitesses diminuées par rapport à celles normalement applicables. Ainsi, une personne titulaire d’un permis probatoire ne doit pas dépasser :

  • 110 km/h sur autoroute, lorsque la vitesse maximale autorisée est fixée à 130 km/h,
  • 100 km/h sur les autoroutes et sur les routes à deux voies séparées par un terre-plein central, limitées à 110 km/h,
  • 80 km/h sur les autres routes limitées à 90 km/h.
  • Ces limitations ne concernent que les jeunes. Elles ne sont pas applicables aux personnes qui ont obtenu un nouveau permis sans subir l’épreuve pratique suite à une annulation ou une perte de validité de leur permis de conduire.

    UN SOLDE DE 6 POINTS

    Un permis probatoire est doté d’un solde maximal de 6 points lors de sa délivrance. Il faut donc être particulièrement vigilant en cas d’infractions puisque :

  • une interpellation peut suffire à invalider votre permis (exemples : alcool, stupéfiants = 6 points)
  • une infraction gèle le solde maximal de points du permis de conduire jusqu’à la fin de la période probatoire et il ne peut donc bénéficier de la récupération des points “bonus”.
  • LOCATION DE VEHICULES

    Pour louer un véhicule, encore faut-il répondre aux conditions imposées par le loueur qui peuvent varier d’un loueur à un autre. La plupart d’entre eux impose des conditions d’âge et d’expérience de la conduite automobile rendant impossible la location de véhicules pour un jeune conducteur. Comme pour les assurances, dans les cas où une telle location est possible, un surcoût est généralement appliqué. Il est justifié par le risque augmenté de louer un véhicule à une personne dotée d’une faible expérience de conduite.

    Contenu sponsorisé