Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

Salon de Francfort 2017 : le gros dossier

Il faut le reconnaître, le plus grand salon du monde est un peu moins faste que les autres années. On y croise suffisamment de nouveautés pour y consacrer un gros dossier…

BMW M5

Chez BMW, la nouvelle génération d'M5 fait sa première apparition. Au programme, on retrouve le style de la récente berline routière, mais avec une peinture mat qui lui va à ravir. Cette M5 reçoit également un traitement spécifique au niveau de la face avant. Sous le capot, on retrouve le V8 4,4 litres biturbo dont la puissance est portée désormais à 600 ch pour 750 Nm de couple. Grosse nouveauté, elle dispose d'une transmission à 4 roues motrices et de 3 modes de gestion : 4 roues motrices, 4 roues motrices « sport » et propulsion. Côté performances, comptez seulement 11,1 secondes pour afficher 200 km/h…

BMW X3

BMW présente également la nouvelle génération de SUV X3. Il faut le reconnaître, sa ligne se veut plus proche d'un X1 que d'un X5 et manque un peu de dynamisme. Alors que son poids diminue en moyenne de 90 kg, il s'allonge de 5 cm face à son prédécesseur. L'ambiance à bord est toutefois très proche de celle d'un X5 et l'habitabilité ne manque pas (le coffre varie de 550 à 1 600 litres en rabattant la banquette). Prévu pour l'automne, ce X3 sera disponible avec deux moteurs diesel et une version essence M Performance. Les autres moteurs essence arriveront pour le printemps. Tarif d'entrée de gamme : 51 900 euros.

Porsche 911 GT3

Alors que la 3ème génération de Cayenne fait son entrée en scène avec un style extérieur peut être trop proche de l'actuel mais doté d'un habitacle tout simplement extraordinaire, chez Porsche c'est la 911 qui se distingue également. Après la grosse spéculation sur la 911 R (une GT3 au look d'une 911 "normale" limitée à 911 exemplaires dans le monde), le constructeur proposera très bientôt le Pack Touring sur la 911 GT3. C'est à dire un look plus « sage » (sans aileron arrière par exemple) de la GT3 qui, pour rappel, est désormais la voiture chez Porsche dotée d'un moteur atmosphérique (sans turbo donc).

Volkswagen Polo

C'est la 2ème voiture la plus vendue en Europe et elle fait peau neuve ! Il s'agit tout simplement de la Polo de Volkswagen. Cette 6ème génération de Polo pourrait très bien être comparée à la Golf 4 qui fut lancée il y a presque 20 ans. Sa longueur atteint en effet 4,05 mètres. De l'extérieur, il convient de penser à une Golf 7, mais en réduction. A bord, la présentation se révèle assez anguleuse comme on l'imagine parfois chez Seat. Totalement revu, il intègre les dernières nouveautés du constructeur et ajoute une petite dose d'originalité (une première !) en utilisant un bandeau de planche de bord de la même couleur que la carrosserie. Côté moteurs, on a le petit 1,0 MPI de 65 ch en tirée de gamme, mais aussi le récent 1,5 TSi de 150 ch. En diesel, on retrouve le bloc 1,6 TDi de 80 et 95 ch. Le ticket d'entrée est désormais de 14 430 euros pour cette Polo.

Volkswagen T-Roc

Ce n'est pas une surprise, Volkswagen entend également faire partie de la catégorie des SUV urbain (Captur, 2008, C3 Aircross et désormais bien d'autres). Même s'il est un peu plus long que la concurrence (le Tiguan mesure désormais 4,45 mètres), le T-Roc s'attaque bien aux petites familles. De l'extérieur, il ne manque pas d'originalité et son habitacle en fait tout autant en imitant celle de la nouvelle Polo. 6 motorisations sont au programme : 115ch, 150 ch et 190 ch en essence comme en diesel. Parmi les petits « plus », plusieurs modes de conduite, sans oublier le système de maintien dans la voie ou la détection de piéton avec freinage automatique d'urgence. Prix de lancement : 21 990 euros.

Renault Mégane RS

Enfin la réponse ! La nouvelle génération de Renault Mégane RS affichera 280 ch ! Un choix assez curieux quand on veut concurrencer des voitures qui, généralement, affiche 300 ch, voire plus. Renault annonce toutefois une version plus radicale et plus puissante « RS Trophy » prévu pour la suite. Toujours est-il que cette nouvelle Mégane RS est un peu plus discrète que sa devancière. A l'instar de la Mégane normale, elle ne sera disponible qu'en 5 portes. La face avant se distingue par une jupe spécifique alors que la partie arrière bénéficie d'un extracteur et d'une sortie d'échappement imposante. Le moteur est le nouveau 1,8 TCe équipant également l'Espace et qui permettra d'atteindre 100 km/h en moins de 6 secondes. Le comportement de cette RS s'annonce prometteur, surtout quand on sait que la Mégane GT s'en sort déjà brillamment. Commercialisation dès le mois de décembre.

Skoda Karoq

Il vient remplacer le Yeti et vient se placer comme le petit frère du Kodiaq. Le Skoda Karoq est tout simplement le cousin direct du Seat Ateca. Tellement proche qu'il épouse le même coup de crayon. Le constructeur a toutefois pris soin de revoir la calandre afin de la faire ressembler à une Skoda. Le traitement intérieur se veut sobre et bien réalisé. Pour le reste, le Karoq reprend les mêmes caractéristiques que le Seat Ateca, sauf pour le prix. Contrairement à ce que certains de nos confrères ont écrit, le Karoq sera plus cher (plus de 25 000 euros pour l'entrée de gamme) mais, a priori, sera mieux équipé que son cousin. Une affaire à suivre.

Dacia Duster 2

Dacia présentait la deuxième génération de son best-seller, le Duster. Si visuellement, on ne peut pas dire qu'il ait été bouleversé, l'intérieur est totalement revu. Nous vous dirons absolument tout dans un dossier spécial, le mois prochain.

Ferrari Portofino

Du côté de chez Ferrari, on remplace l'entrée de gamme California par la Portofino. De l'extérieur, on retrouve la recette d'un coupé cabriolet deux places, mais la ligne a été profondément revue afin de mieux correspondre aux autres modèles de la gamme. L'intérieur est également revu et permet de bénéficier de plus d'espace. L'ambiance reste celle que l'on trouve sur d'autres Ferrari. Le moteur est toutefois le même que l'on connaissait dans la California T : un V8 turbo, mais il gagne 40 chevaux au passage pour en aligner 600. Pour son entrée de gamme, le constructeur propose tout de même une vitesse de pointe située à 320 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en 3,5 secondes. Sur la route, cette Portofino s'annonce très plaisante pour 2 choses : son poids en baisse et son différentiel actif à l'arrière. Pour le tarif, elle devrait être autour des 200 000 euros.

Honda CR-V Hybride

Honda dévoile la 5ème génération de CRV. Il faut le reconnaître, il est assez proche visuellement de la génération actuelle, mais ses lignes se veulent plus affûtées et plus dynamiques dans l'ensemble. Si nous l'avons mis dans la catégorie « Concept », c'est parce qu'il est présenté ici dans sa version hybride. Il s'agit d'un bloc 2 litres essence associé à 2 moteurs électriques. Ce CR-V va d'ailleurs inaugurer une série de voitures hybrides de nouvelle génération chez Honda.

Mercedes Project One

Surprise sur le stand avec l'AMG Project One. Derrière un look de voiture de course, un système hybride impressionnant incluant le V6 1,6 litre dérivé de la Formule 1 de Lewis Hamilton, associé à deux turbos. Résultat, on obtient une puissance de 1 000 chevaux pour un poids sous la barre des 1 300 kg. De quoi visiblement aller chercher des concurrents comme Ferrari, McLaren ou encore Bugatti. Son prix en atteste : 2,2 millions d'euros pour chacun des 275 exemplaires prévus sur la planète (dont 4 en France et 4, rien que pour Monaco…).

Renault Symbioz

Imaginez une voiture électrique qui soit compacte, accueillante comme un monospace, offrant les qualités d'une routière et vous obtiendrez le concept Renault Symbioz. Doté d'un coup de crayon plutôt atypique, le Symbioz embarque deux moteurs électriques d'une puissance de 680 ch offrant une autonomie de 500 km, le tout bénéficiant de la conduite autonome. Pour cette partie-là justement, le constructeur vous donne rendez-vous en 2023 pour la présentation de son premier véhicule autonome…

Renault : Crédits photos Olivier MARTIN-GAMBIER et Patrick CURTET/Publicis Conseil

GALERIE