Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto

L'Ampera triomphe à Monaco !

Le 13e Rallye Monte-Carlo des Energies Nouvelles, qui s'est déroulé du 22 au 25 mars 2012, vient de passer un cap. Il y a toujours trois villes départ avec Lugano (en Suisse), Clermont-Ferrand et Annecy le Vieux, mais le parcours est désormais beaucoup plus concentré.

En effet, la liaison pour les trois itinéraires est de 355 km pour le plus court Annecy, au plus long Clermont-Ferrand (524 km) jusqu'à Digne les Bains. La grande nouveauté de l'année est l'étape commune du même jour le vendredi de 195 km qui amenait les concurrents des trois itinéraires à Monaco ! Une très longue journée….
Le samedi, les participants se retrouvaient pour l'étape finale (93 km) : 92 concurrents sont arrivés au terme de l'épreuve dont le classement est basé sur les spéciales de régularité et la consommation.

Darniche comme à la grande époque

Bernard Darniche a brillamment remporté ce rallye au combiné avec son coéquipier Joseph Lambert.
Double Champion d'Europe des rallyes, Darniche avait remporté le Monte Carlo en 1979 avec la Lancia Stratos. Pour sa première sortie, l'Opel Ampera a enthousiasmé le rallye : victoire avec Darniche, 3e place avec Charlotte Berton, la Championne de France des Rallyes, et 7e place avecJean-Claude Andruet. En outre l'Equipe Opel remporte le classement par équipes.Pour les débuts de l'Opel, c'est un véritable coup de maître pour cette voiture, qui fonctionne avec un moteur électrique (60 km d'autonomie) couplé avec un moteur générateur à essence embarqué garan tissant 500 km d'autonomie !Deuxième du classement la Fiat Croma des Italiens Liverani/Strada avec un véhicule bio-carburant (diesel/huile).
Le classement FIA est gagné par la Logan Dacia (E85 – super éthanol) de Sylvain Blondeau et Jean-Luc Hasler devant Darniche, Liverani et Andruet dans cet ordre.En dehors d'Opel, très médiatisé dans les principaux quotidiens sur l'épreuve (page entière dans l'Equipe, le Figaro, etc…) pour célébrer sa victoire, plusieurs marques étaient présentes sur l'épreuve : Peugeot avec Bryan Bouffier, vainqueur du Monte Carlo IRC en 2011, venu avec une 3008 HY4 (diesel/électrique), termine 5e du Rallye.
Le team Honda Perissond se classe 2nd du classement par équipes avec Jean Paul Marcaillou (Honda Civic diesel/huile) Laurent Caro (Honda CRZ – essence/électricité) et Laurent Vesin (Honda Insight - essence/électricité).

Le Challenge Urban Electric

De plus en plus suivi, le challenge Urban Electric réservé aux véhicules purement électriques avait quasiment fait le plein avec 16 voitures à l'arrivée. Deux épreuves, une le samedi matin (70 km) et une autre le samedi soir (93 km).
Comme l'année précédente c'est l'équipage Pascal Ferry – Aurore Gallet, Mitsubishi I – Miev qui l'emporte devant deux autres véhicules similaires. Mais l'attraction venait de la présence de deux Renault Fluence ZE apparues en 2011, dont c'était le premier Monte Carlo, et qui termine en 4e position pour l'équipage Frédéric Allari – Nathalie Rouvier.

A noter

Le Maire de Clermont-Ferrand, Serge Godard, est venu, place de Jaude, encourager les participants du 13e Rallye Monte Carlo Energies Nouvelles.Et parmi eux les trois voitures, aux couleurs de la ville, tenantes du titre par équipe, la numéro 30, William Verlaguet et Yves Klémaszenski, 25e au général et 1er de la catégorie GNV.

Contenu sponsorisé