Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

BMW Série 1 : Les gros progrès

Avec la nouvelle génération de Série 1, BMW a placé la barre beaucoup plus haut techniquement. Une berline compacte désormais très inspirée par ses grandes sœurs Série 5, 6 et 7…

C'est l'une des BMW les plus vendues dans le monde. Entre 2004 et cette année, plus d'1 million de Série 1 se sont écoulées à travers le monde. Autant parler d'un enjeu très important pour le constructeur bavarois pour cette berline compacte qui constitue le ticket d'entrée de la gamme. Visuellement, on ne peut pas dire que cette nouvelle génération de Série 1 constitue une vraie révolution par rapport à la précédente. Mais en la regardant de plus près, on observe qu'en dehors de son allongement de près de 10 centimètres, les traits sont désormais plus marqués et la calandre évolue vers un regard plus dynamique.

Dans l'ensemble, on obtient une voiture toujours élégante et discrète mais qui a un peu gagné en sportivité. Pour l'habitacle, les changements sautent plus aux yeux. Totalement redessinée, la planche de bord s'offre une grosse montée en gamme aussi bien pour les matériaux utilisés que la présentation très inspirée de ses grandes sœurs Série 5 et 6. On note d'ailleurs que la nouvelle interface multimédia I-Drive est calquée sur les modèles plus haut de gamme BMW.

Parmi les trouvailles, on note un GPS plus rapide permettant d'être averti quasi ment en temps réel de l'état du trafic. Autre point, les sièges de notre version Sport offrent un meilleur confort, et la visibilité globale des compteurs est plus agréable, bref le ton est donné : la Série 1 fait incontestablement partie des voitures haut de gamme. A l'arrière, le volume progresse de 2 centimètres pour les jambes et le coffre augmente sa capacité de 30 l par rapport à l'ancienne génération. Pour les moteurs, on retrouve la plupart des blocs existants sur la précédente génération, mais ils ont évolué pour la plupart en puissance tout en baissant leur consommation.

Notre véhicule d'essai était la 120d. Un moteur 2,0 l diesel à rampe commune qui délivre 184 ch pour un couple de 380 Nm. A cela, il faut ajouter la boîte automatique à 8 rapports déjà présente dans de nombreux modèles chez le constructeur mais aussi le système de gestion dynamique de la conduite. Le conducteur peut en effet choisir différents modes allant du plus écologique (Eco Pro) au plus sportif (Sport +). Le système agit sur la gestion moteur, d'accélérateur, de boîte, de direction ou encore de suspension. Dans la pratique, on pourra opter pour une voiture qui se contentera de 4,5 l de moyenne avec une suspension très confortable pour une conduite très douce, ou pour une vraie BMW offrant des accélérations très honorables (7,3 s sur le 0 à 100 km/h) et un train arrière un peu plus joueur dans les enchaînements. Toujours est-il que même en optant pour ce mode très sportif, notre consommation n'a pas dépassé les 6 l de moyenne. Une vraie prouesse technique pour une telle puissance rapportée à ce type de véhicule.

A l'arrivée, même si le tarif de notre version est loin de faire dans le low-cost (autour des 36 000 euros), nous sommes face à la berline compacte premium la plus aboutie du marché à ce jour.

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Modèle BMW 120d Sport
Longueur 4.21 m
Largeur 1.76 m
Hauteur 1.42 m
Coffre 360 litres
Moteur 4 cyl. 2,0 l diesel à rampe commune de 184 ch à 4 000 tr/mn
Couple maxi. 380 Nm à 1 750 tr/mn
Conso moy. 4.5 l/100km
Emission en CO2 119 g/km
0 à 100 km/h 7.3 s
Vitesse maxi. 228 km/h (sur circuit)
Prix 36050 €
Bonus écologique 0 €
Securité
Confort
Budget
Agrément
Sécurité routière 7 airbags, ESP, régulateur/limiteur de vitesse, caméra de recul…
Contenu sponsorisé