Idées pour décarboner son voyage et partir à l’aventure

Et si cet été on prenait le temps de découvrir le paysage, de partir à l’aventure, au moins sur une partie de nos vacances ?

13/07/2023
3 minutes

Des plateformes digitales se développent pour nous aider à privilégier le train, le vélo ou le bus, à travers d'expériences vécues.

En moyenne, le citoyen français parcourt 7 600 km par an pour ses vacances, ses loisirs, la visite de ses proches, son travail aussi. Côté mode de transport, il privilégie la voiture, le train et l'avion. Selon le rapport de GreenGo, spécialiste du voyage bas-carbone, le tourisme représente 11 % des émissions mondiales de CO2. Selon l'ADEME, le transport représente les ¾ de l'empreinte carbone du tourisme en France. Il faudrait réduire à 2 tonnes le quota d'émission de CO2 par habitant pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés d'ici à 2100.

Forcément, prendre le train plutôt que l'avion pour rejoindre Stockholm, cela prend beaucoup plus de temps. Pour autant, c'est possible et cela invite à découvrir les pays traversés. Soucieux de toucher une autre clientèle que les écologistes déjà prompts à ne plus prendre l'avion, deux nouvelles plateformes de voyage d'un nouveau genre ont vu le jour ce printemps.

Hourrail.voyage : Hourrail ! se définit comme un média 100 % voyage bas-carbone. « Grâce à notre plateforme et de nombreux contenus diffusés sur les réseaux sociaux, nous souhaitons faciliter l'organisation des voyages sans avion, tout en faisant la promotion de nouveaux imaginaires compatibles avec les limites planétaires », souligne son fondateur, Benjamin Martinie. Ce dernier propose pour l'heure une quarantaine d'itinéraires de voyage, direction la Croatie, la Suède ou encore l'Italie. Afin d'augmenter le volume de destinations, Hourrail ! invite ces voyageurs d'un nouveau genre à partager leurs expériences sur son blog et ses réseaux sociaux. L'idée ? Créer une communauté de voyageurs en mode slow qui veulent continuer de découvrir le monde mais en limitant leur empreinte carbone.

Mollow.eu : dans le même esprit, Mollow.eu est une plateforme inspirationnelle, alimentée par des bénévoles et constituée en association. Son objectif : offrir un outil à ceux qui ne sont pas forcément écologistes, mais sensibles à l'environnement, pour les aider à ne plus voyager en avion et éviter l'émission d'un million de tonnes de CO2 à cinq ans. Fondé par de jeunes entrepreneurs inspirés et engagés, Chiara Pellas, Alisée Pierrot et Léo Malet, Mollow souhaite remettre le trajet au cœur du voyage. Le blog propose des articles fouillés sur le sujet, détaillant une multitude d'astuces pour des voyages en train réussis, mais aussi des données chiffrées sur l'impact du transport sur les émissions de gaz à effet de serre.

Le bus, une alternative de plus en plus tendance

Tictactrip.eu : grâce à ce moteur de recherche, trouvez la meilleure combinaison pour voyager en train, en bus, ou en train et bus selon votre trajet. Tictactrip couvre 15 pays en Europe, 4 800 villes et référence plus de 200 compagnies ferroviaires ou de bus, lui permettant d'avoir une base de 650 millions de liaisons disponibles ! Si le train peut freiner pour des raisons financières – mieux vaut anticiper ses réservations pour obtenir le meilleur tarif – le voyage en bus connaît un véritable essor. Flixbus annonce en effet une augmentation des réservations de l'ordre de 64 % le week-end du 4 juillet, après avoir déjà connu un bond de 70 % le week-end du 1er mai. L'avantage de ces voyages : la possibilité de choisir sa catégorie de siège, le WIFI à disposition, un service de restauration et des trajets disponibles de nuit pour ne pas voir le temps passer. Embarquer à Paris à 22h30 et prendre le petit-déjeuner sur le port de Saint-Tropez sans avoir conduit, voilà qui est tentant. Le plus aussi : on peut embarquer son vélo (sur réservation). Le moins : nos amis à quatre pattes ne sont pas admis.

Le vélo, une alternative sportive

Depuis la crise sanitaire, le cyclotourisme se développe partout en France, jusqu'à devenir la première pratique d'itinérance touristique. En 2021, 22 millions de Français déclaraient pratiquer le vélo durant leurs vacances. Un schéma national de 25 600 km de véloroutes et voies vertes est actuellement déployé et pratiquement achevé. Liberté, découvertes, sport… Le cyclotourisme a tout bon, surtout si l'on considère le prix de l'essence ! Afin de mieux préparer son itinéraire, la toute récente application Hexplo, avec GPS intégré, permet de calculer son itinéraire, d'identifier les points d'intérêts sur le parcours et de trouver des hébergements. Malin. L'intermodalité est tout à fait envisageable avec le réseau ferroviaire ou de bus.

Pour un week-end en France ou un voyage au bout du monde, la tendance du tourisme responsable commence à trouver sa place.

Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Permis : l’historique de vos points enfin disponible en ligne

L'accès aux informations relatives à son permis de conduire a été étendu. À quelles informations et comment y accéder ? Voici la réponse.

Législation 24 mai 2024

Le saviez-vous ? Les écouteurs ne sont pas autorisés à vélo

Le saviez-vous ? Les écouteurs ne sont pas autorisés à vélo.

Conseils et astuces 24 mai 2024

Mercedes CLE 220d : diesel Power !

Mercedes remplace 2 coupés pour n’en proposer plus qu’un. Un tour de passe-passe bien orchestré pour ce nouveau véhicule dont nous avons essayé la version diesel micro-hybridée.

Actus et essais autos 23 mai 2024