Actualités Dernières actualités
L'auto et la loi
par

Une expérimentation pour réduire le risque de collision avec les fourgons d’intervention sur autoroute

En France, le réseau autoroutier est cinq fois plus sûr que les autres réseaux routiers.
C’est notamment grâce aux interventions des agents qui oeuvrent au quotidien pour la sécurité des usagers et ce, parfois au péril de leur vie. 
C’est dans ce contexte qu’un récent arrêté a autorisé une nouvelle expérimentation pour sécuriser les interventions.

Des chiffres préoccupants

Les chiffres 2018 du Baromètre sécurité du personnel en intervention (ASFA) sont inquiétants.

132 accidents dont 10 corporels sont à déplorer. 11 blessés dont 3 salariés heurtés.

130 matériels heurtés dont 72 flèches lumineuses et 58 véhicules d'intervention.

Toujours selon l'ASFA, la majorité ces accidents interviennent lors d'opérations de balisage de chantier ou d'urgence.

L'inattention et la somnolence des conducteurs sont principalement en cause lors de ces accidents.

Un balisage différent expérimenté

Le dispositif de signalisation expérimental fait évoluer le balisage dans le cas d'interventions d'urgence sur autoroute.

Il consiste en l'utilisation de flèches lumineuses d'urgence (FLU) et d'un dispositif complémentaire (multichevrons) qui sont décalés par rapport aux fourgons d'intervention qui les portent.

Le fourgon est positionné sur la bande d'arrêt d'urgence et la FLU décalable dans l'axe de la voie de droite.

L'objectif : réduire le risque de collision entre les fourgons et les véhicules circulant sur la voie de droite.

Explications en image :


autoroute expérimentation

Lieu et durée de l'expérimentation

Le dispositif est expérimenté, sur l'ensemble du réseau autoroutier géré par la société Compagnie financière et industrielle des autoroutes (COFIROUTE), la société des Autoroutes du Sud de la France (ASF), la société de l'autoroute Esterel-Côte d'Azur (ESCOTA) et la société d'autoroute ARCOUR.

Le dispositif est mis en œuvre de jour et de nuit.

L'expérimentation doit durer 2 ans.

Elle fera l'objet d'un suivi et d'une évaluation en plusieurs phases.

La validation finale de l'expérimentation sera fonction de l'apport du dispositif existant et d'autres expérimentations en cours.

Source chiffres : site autoroutes.frsite de la sécurité du personnel autoroutier

Références :Arrêté du 12 avril 2019 relatif à l'expérimentation sur autoroutes de l'utilisation de flèches lumineuses d'urgence (FLU) décalée par rapport au fourgon d'intervention qui la porte

Contenu sponsorisé