S’immatriculer en véhicule de collection

J’ai un véhicule ancien. Est-ce que je dois l'immatriculer en véhicule de collection ?

15/05/2018
Moins d'une minute

Ce n'est pas une obligation mais cela peut présenter certains avantages. 

Cette mention particulière est accessible à tout véhicule construit ou immatriculé depuis au moins 30 ans, dont le type particulier n'est plus produit et préservé sur le plan historique, c'est-à-dire maintenu dans son état d'origine et n'ayant pas fait l'objet de modification essentielle aux caractéristiques techniques de ses composants principaux. La mention n'est pas automatique. Il faut en faire la demande via le site de l'ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés). Cette demande peut être effectuée suite à l'achat du véhicule mais également si vous en êtes déjà propriétaire. Côté contrôle technique, sa validité passe à 5 ans au lieu de 2 ans. Si, en plus, vous possédez un véhicule de collection de plus de 3,5 t ou, pour un PTAC inférieur, d'un véhicule mis en circulation avant le 1er janvier 1960, vous en êtes même totalement exempté. Vous pourrez aussi conserver un aspect épuré de votre véhicule en l'équipant de plaques d'immatriculation à fond noir et sans identifiant régional. Aussi, aucune vignette ne sera apposée sur votre pare-brise après le contrôle technique.

En outre, les véhicules de collection ne faisant plus l'objet de restrictions de circulation, vous pourriez bien au contraire circuler plus librement. Ce n'est pas systématique mais les autorités municipales peuvent effectivement décider de dérogations les concernant leur permettant de circuler dans des zones de circulation restreinte. C'est notamment le cas pour la ville de Paris.

© Guillaume Duris - AdobeStock

Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Contrat d'assurance : résilier en ligne

Puis-je résilier mon contrat d'assurance par voie électronique ?

Législation 16 avril 2024

Smart #3 Brabus : une nouvelle ère

Une Smart aussi longue qu’une Golf, 100 % électrique et qui accélère comme une Porsche 911 ! C’est ce que représente la nouvelle #3 que nous avons essayée dans sa version Brabus.

Actus et essais autos 15 avril 2024

Entreprises : même pour les excès de moins de 5 km/h désigner le conducteur est obligatoire !

Représentants légaux et entrepreneurs individuels soyez attentifs : des avis de contravention sont envoyés en cas de non-désignation du conducteur pour des excès de vitesse de moins de 5 km/h avec une amende de 450 € minimum à la clé.

Législation 12 avril 2024