Feux tricolores "récompense" : attention aux sanctions

Peut-on être verbalisé en cas de franchissement d'un feu rouge "récompense" ?

14/02/2024
Moins d'une minute

Oui.

À titre d'information, les feux tricolores "récompense" constituent un outil pédagogique destiné à réguler la vitesse des véhicules et à améliorer la sécurité des usagers de la route. En l'absence de véhicule, ces feux sont rouges. Ils deviennent cependant verts lorsqu'ils détectent un ou des véhicules en approche, sous condition que ces derniers circulent en respectant la limitation de vitesse imposée. C'est l'arrêté du 9 avril 2021 relatif à la modification de la signalisation routière qui a donné une base légale à ces feux et qui permet leur utilisation de manière conforme à la réglementation en vigueur. 

Par conséquent, dès lors que la limitation de vitesse imposée n'est pas respectée par un ou plusieurs véhicules, le feu tricolore "récompense" demeure rouge et il appartiendra à tout conducteur de marquer l'arrêt absolu devant celui-ci, et ce jusqu'à ce qu'il devienne vert.

À défaut, lorsqu'un conducteur franchit un feu rouge « récompense », il encourt une amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe (135 €) ainsi qu'un retrait de 4 points du permis de conduire conformément à l'article R412-30 du Code de la route.


Pour aller plus loin :

Feu récompense WEB


Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Contrat d'assurance : résilier en ligne

Puis-je résilier mon contrat d'assurance par voie électronique ?

Législation 16 avril 2024

Smart #3 Brabus : une nouvelle ère

Une Smart aussi longue qu’une Golf, 100 % électrique et qui accélère comme une Porsche 911 ! C’est ce que représente la nouvelle #3 que nous avons essayée dans sa version Brabus.

Actus et essais autos 15 avril 2024

Entreprises : même pour les excès de moins de 5 km/h désigner le conducteur est obligatoire !

Représentants légaux et entrepreneurs individuels soyez attentifs : des avis de contravention sont envoyés en cas de non-désignation du conducteur pour des excès de vitesse de moins de 5 km/h avec une amende de 450 € minimum à la clé.

Législation 12 avril 2024