Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

Salon de Genève 2015 : les constructeurs se déchaînent

Extraordinaire ! C’est le mot qui vient à l’esprit quand on parcourt les allées du 85e salon automobile de Genève. C’était le mois dernier et ce salon annuel a d’ailleurs enregistré des records d’affluence. Voilà pourquoi.

PEUGEOT 208 RESTYLÉE

Comme souvent à Genève, l’ambiance était assez calme sur le stand Peugeot. Pourtant, le lion levait le voile sur une nouveauté importante, la 208 ! Seulement 2 ans et demi après son lancement, la citadine polyvalente s’offre un restylage. Il concerne principalement la face avant qui intègre désormais des feux à LED, mais aussi l’habitacle qui offre plus d’équipements de série. On note également l’arrivée de quelques systèmes d’aide à la conduite comme l’Active City Break permettant de stopper la voiture jusqu’à 30 km/h face à un obstacle. Lancement pour le mois de juin.

DS5 RESTYLÉE

Chez Citroën, ou plutôt DS, c’est le même constat que chez Peugeot avec un petit restylage pour la DS5. Techniquement, le constructeur n’a visiblement pas jugé bon de doter la voiture française la plus haut de gamme à ce jour d’éléments vraiment nouveaux. Ce qui change réellement sur cette nouvelle DS5, c’est la calandre plus lissée, voire plus classique et pour cause, elle se débarrasse du logo Citroën afin d’affirmer un peu plus l’indépendance de la marque DS face au constructeur. DS en profite tout de même pour importer l’écran de la récente Peugeot 508, ce qui permet de se débarrasser d’une douzaine de boutons sur la console centrale (bonne idée !). Cette nouvelle DS5 sera sur les routes dès le mois de juin.

FORD FOCUS RS

Chez Ford, la Focus RS fait sa première apparition en public. Cette nouvelle génération emploi très logiquement la même recette esthétique que la précédente avec ses appendices aérodynamiques visant à viriliser, mais aussi, à coller plus efficacement la voiture à la route. La raison principale, c’est le bloc 4 cylindres 2,3 litres de la Mustang implanté à l’avant qui délivre 320 ch. Une puissance désormais répartie sur les 4 roues : une première. Autre détail, 4 modes de conduite, dont un mode Drift où la puissance est envoyée sur les roues arrière. Un mode supplémentaire demandé expressément par Ken Block, le roi du Gymkhana*. Lancement pour l’automne.

*Epreuve dans les sports mécaniques qui se déroule sur un parcours avec des obstacles aux difficultés diverses destiné à montrer l’adresse des pilotes. Ken Block s’est notamment illustré avec ses vidéos de gymkhana (NDLR).

FORD GT

Également chez Ford, la nouvelle génération de GT faisait son entrée en scène avec sa ligne tout simplement spectaculaire. Cette future supercar qui doit arriver sur le marché européen pour l’année prochaine affiche une puissance de 600 ch. Sa particularité est que le constructeur américain est parvenu à tirer cette puissance d’un moteur V6 3,5 litres…

VOLKSWAGEN TOURAN

Chez Volkswagen, on change le Touran. Même si visuellement, on a bien du mal à le distinguer du précédent, ce Touran est 100 % différent. Plus long de 13 centimètres, il vient intégrer la gamme en complément de la Golf Sportsvan. De l’extérieur, la face avant est plus anguleuse avec de nouveaux feux inspirés de la Passat et de la Golf. À bord, c’est un peu la même inspiration avec une ambiance située entre Golf et Passat. Au programme, beaucoup de volume à bord, 47 possibilités de rangements au total, une partie arrière entièrement modulable et la possibilité d’embarquer jusqu’à 7 personnes grâce à deux strapontins intégrés au plancher du coffre. Ce dernier revendique 743 litres en configuration 5 places soit le record absolu face à ses concurrents Grand C4 Picasso de chez Citroën et Grand Scénic de chez Renault. Arnaud Barral, directeur Volkswagen France, ne cache pas ses ambitions en nous indiquant qu’il veut être la première marque importée dans l’Hexagone en cumulant les ventes de la Golf Sportsvan et du nouveau Touran.

AUDI AVANT PROLOGUE

Chez Audi, place à un imposant break nommé Avant Prologue. Long de 5,11 mètres, ce véhicule préfigure le coup de crayon que l’on devrait retrouver d’ici quelques mois sur la nouvelle génération d’A4 et future A6. Sous le capot, un système hybride diesel incluant un V6 3,0 litres TDi et un moteur électrique pour obtenir une puissance cumulée de 455 ch pour une consommation moyenne annoncée à seulement 1,6 litres aux 100 km. Audi annonce également une autonomie de 54 km en mode full électrique et la possibilité d’un lancement en série dans les 2 ans à venir.

AUDI R8

Audi revoit intégralement son R8. Même si de l’extérieur, on retrouve en tout point, l’esprit du R8 que nous connaissons, c’est totalement voulu. Après 25 000 unités vendues en 7 ans, le constructeur tient à préserver sa clientèle avec un véhicule qui évolue surtout techniquement. Alors que l’habitacle reprend l’affichage du Virtual Cockpit que l’on découvrait dans le TT il y a quelques mois, le moteur retenu est un V10 décliné en 2 niveaux de puissance. 540 ch pour le R8 V10 et 640 ch pour le R8 V10 Plus. Avec ce dernier, comptez seulement 3,2 secondes à l’épreuve du 0 à 100 km/h ! Quant à la vitesse de pointe, c’est 330 km/h, des chiffres comparables à ceux de l’Huracan, sa cousine de chez Lamborghini.

SKODA SUPERB 3

Chez Skoda, on change la grande berline Superb. Même si elle reste assez classique, cette 3e génération se veut plus anguleuse et emploie toujours la même recette : obtenir une berline plus longue que celle de la Passat. Cela se traduit par un volume de limousine aux places arrière et un coffre gigantesque de 625 litres. Lancement prévu pour le mois de juin prochain.

SEAT 20V20 CONCEPT

Avec le concept 20V20 (prononcez vinté-vinté), Seat nous annonce l’avenir de ses modèles pour les 5 ans à venir. Il faut donc s’attendre à des futures Seat au style plus anguleux, plus dynamique également. Le constructeur en profite pour nous donner rendez-vous dans un an à Genève afin de nous faire découvrir un SUV compact dont les traits devraient ressembler très fortement au concept 20V20 ici présent.

PORSCHE 911 GT3 RS

Porsche lâche les chevaux avec le modèle ultime : la GT3 RS. Alors que le constructeur n’annonce pas de 911 GT2 (Turbo S en plus violente), la GT3 RS, c’est bien entendu, la nouvelle GT3, mais avec un peu plus de chevaux : 500 tout rond, grâce à un moteur 4 litres atmosphérique (alors que les futures 911 passeront au moteur turbo). Côté performances, cette bombe taillée pour les circuits revendique 3,3 secondes pour exploser le 0 à 100 et peut même se permettre de pointer à 330 km/h. Comptez 181 690 euros pour la bête, voir 200 000 avec quelques options. Toujours est-il que cette GT3 RS est surtout taillée pour les circuits et s’adresse à une clientèle aussi passionnée que fortunée.

LAMBORGHINI AVENTADOR SV

On passe chez Lamborghini avec une Aventador plus violente : la SV pour Super Veloce. Son aileron très imposant à l’arrière n’est pas là pour la déco. Le moteur V12 est poussé ici à 750 ch ! Résultat, 2,8 secondes pour être à 100 km/h et 350 km/h en vitesse de pointe… Pour le tarif, comptez tout de même 392 000 euros. Lancement pour l’été prochain.

NISSAN SWAY CONCEPT

Chez Nissan, on réfléchit à la suite pour la Micra. Lancée en 2010, l’actuelle Micra ne fait pas un gros carton en France car trop fade et trop low-cost à son bord. Le concept Sway est donc venu à Palexpo pour préfigurer visuellement la suite. Au programme, un style assez fun et une allure très compacte. Reste à savoir si tout en haut, on validera les coûts de fabrication d’une citadine si originale…

ASTON MARTIN DBX

Grosse surprise sur le stand Aston Martin avec le concept DBX. L’idée est d’annoncer un SUV prenant la forme d’un coupé surélevé et doté de moteurs électriques implantés sur chaque roue. On a bien du mal, sauf bien sûr pour la calandre, à retrouver le superbe coup de crayon propre à une Aston Martin. Compte tenu du fait que le constructeur a déjà fort à faire pour améliorer ses moteurs thermiques, difficile d’affirmer une telle voiture sur les routes dans les prochaines années.

BMW SÉRIE 2 GRAN TOURER

Outre la nouvelle Série 1 qui change de regard pour mieux s’intégrer au reste de la gamme, BMW levait le voile sur la Série 2 Gran Tourer. L’idée, c’est de venir sur un marché inexistant, celui des grands monospaces premium. Il s’agit en effet d’une Série 2 Active Tourer allongée qui permet d’accueillir 7 personnes et annonce un coffre assez vaste : 560 litres. Reprenant le moteur de la Série 2 Active Tourer, la Série 2 Gran Tourer sera aussi disponible en 4 roues motrices et sera lancée pour l’été prochain.

HONDA CIVIC TYPE R

Honda dévoile enfin la Civic Type R définitive en annonçant des chiffres impressionnants. Le moteur 2 litres turbo affiche finalement 310 ch envoyés uniquement sur le train avant. Ce dernier semble bien tenir la cadence avec un 0 à 100 km/h annoncé en 5,7 secondes, une vitesse de pointe située à 270 km/h et un record, celui du meilleur temps sur la boucle nord du Nürbürgring. Honda avait tenu cela secret pendant près d’un an, mais en mai 2014, la Civic Type R avait déjà battu la Renault Mégane RS Trophy R sur le même terrain. Seul bémol, la Civic Type R était encore à l’état de proto en développement, mais de toute évidence, Honda n’aura aucun mal à remettre ça avec la version de série. 

GALERIE

Contenu sponsorisé