Actualités Dernières actualités
Essais auto
par

Quel Crossover choisir ?

Depuis l’arrivée du Nissan Juke, c’est véritablement le nouvel eldorado des constructeurs généralistes. Les crossovers urbains se multiplient. L’occasion de vous faire un petit guide d’achat afin de mieux vous orienter.

FIAT 500L TREKKING : TOUR DE PASSE-PASSE

Elle est arrivée, il y a tout juste un an sur le marché. Pour obtenir un crossover, Fiat n'a pas vraiment pris le temps de penser à une voiture à part entière. La 500 L Trekking n'est autre qu'une 500 L dans une version un peu plus tournée vers l'aventure. Dans le détail, plus vraiment question de la citadine 500 mais plutôt d'un monospace urbain assez imposant dont la par­ticularité ici est d'être légèrement surélevé et d'opter pour une préparation carrosserie spécifique visant à rendre l'ensemble plus ouvert aux aventures. Dans l'ensemble, il faut le reconnaître, cette 500 L Trekking est plus avenante qu'une 500 L classique. Mais mal­gré sa garde au sol surélevée et ses pneumatiques mixtes montés de série, il ne sera pas vraiment ques­tion d'aller jouer aux aventuriers. Saine sur la route, cette 500 à la sauce crossover offre un confort de bon niveau mais sa direction manque un peu de pré­cision et son moteur diesel se révèle trop bruyant dans l'habitacle. Sans offrir de grosses reprises, ce bloc 1,3 litre diesel de 85 ch se contente de 4,3 litres de moyenne. À bord, on retrouve un intérieur proche de la 500 L mais avec des selleries spécifiques et un équipement plus généreux même si, par exemple, les tablettes arrière sont facturées 150 euros. Pour une voiture familiale vendue près de 20 000 euros, un peu mesquin. Il reste toutefois à cette 500 L Trekking une habitabilité très correcte aux places arrière, un coffre pouvant atteindre 400 litres en faisant coulisser la banquette et une longueur possible de chargement de 2,40 mètres. En même temps, quand on mesure 4,27 mètres, on peut embarquer du lourd.

L'ESSENTIEL
Moteur : 1,3 l diesel de 85 ch
Conso moyenne : 4,3 l/100 km
CO2 : 114 g/km-neutre
Coffre : 400 litres
À partir de : 21 250 euros

PEUGEOT 2008 : LE PLUS URBAIN

C'est indéniable, chez Peugeot, la 208 représente une base de design qui a servi à de nombreuses autres nouveautés. C'est le cas de la récente 308, de la prochaine 108 mais aussi du petit crossover 2008. Il partage d'ailleurs la plate-forme de la citadine en plus des 2/3 de ses pièces. Une architecture qui fait quelque peu penser à un break surélevé mais qui joue également la carte de l'élégance avec de nombreux détails chromés. À bord, on retrouve naturellement une ambiance assez proche de la citadine. Personne ne s'en plaindra puisque nous sommes face à ce qui se fait de mieux actuellement aussi bien visuellement que qualitativement. À l'arrière, la banquette peut se rabattre très facilement et former un plancher plat pour le coffre. Ce dernier assure une contenance de 360 litres et sa forme géométrique le rend assez pratique. Sur la route, on retrouve le petit volant typique aux récentes Peugeot. Grâce à une direction d'une grande douceur et un très bon confort de suspension, on se retrouve dans une voiture très agréable au quotidien. À l'instar de la Fiat, la Peugeot 2008 propose un système de répartition de couple sur les roues avant permettant de mieux appréhender les balades sur chemin, sans aller au-delà. Sous le capot, on appréciera le nouveau petit bloc 3 cylindres 1,2 litre essence de 82 ch qui se contente de moins de 5 litres de moyenne.

L'ESSENTIEL
Moteur : 1,2 l essence de 82 ch
Conso moyenne : 4,9 l/100 km
CO2 : 114 g/km-neutre
Coffre : 360 litres
À partir de : 15 500 euros

RENAULT CAPTUR : LE PLUS ORIGINAL

Si certains peuvent lui reprocher sa ressemblance parfois flagrante avec la dernière génération de Clio, le Captur offre l'intérêt d'afficher un look vraiment à part. Il faut dire que son style bicolore et son allure très dynamique ont de quoi faire tourner les têtes, ce qui reste une chose assez rare sur une familiale urbaine. Résultat, le Renault Captur est immédiatement devenu le crossover le plus vendu en France (récemment détrôné il est vrai par son concurrent 2008 de chez Peugeot). À bord, le constructeur a utilisé sensiblement la même recette que pour la Clio avec des ambiances assez fun. Le Captur ajoute toutefois quelques particularités comme ses sièges déhoussables ou encore son tiroir fourre-tout en guise de boîte à gants. À l'arrière, il bénéficie surtout d'une banquette coulissante et d'un coffre assez vaste pouvant atteindre 455 litres de contenance. Sous le capot, le bloc 1,5 litre diesel à rampe commune de 90 ch représente un excellent compromis, voire le meilleur de la catégorie. Il ne consomme en effet que 3,6 litres en moyenne et ses émissions en CO2 sont annoncées à 95 g/km. Sur la route, si le Captur ne se révèle pas le plus rapide, il démontre un bon comportement global. Son seul petit défaut concerne essentiellement sa suspension qui manque un peu de confort pour les occupants.

L'ESSENTIEL
Moteur : 1,5 l diesel de 90 ch
Conso moyenne : 3,6 l/100 km
CO2 : 95 g/km-neutre Coffre : 455 litres
À partir de : 18 100 euros

NISSAN JUKE : LE PIONNIER

C'est celui qui a lancé la mode il y a tout juste 4 ans. Le Nissan Juke vient d'ailleurs de s'offrir un petit restylage de mi-carrière juste histoire de tenir tête à ses nouveaux concurrents. Visuellement, on retrouve sa bouille assez ronde mais sa face avant est modifiée avec une calandre en V plus proche de celle du récent Qashqai alors que les optiques supérieurs en forme de boomerang imitent ceux du coupé 370 Z. L'idée, c'est surtout d'assurer à ce crossover urbain un peu plus de sportivité. Connu pour l'originalité de son habitacle, le nouveau Juke accentue la tendance avec plus de couleurs et davantage d'équipements. C'est le cas du toit ouvrant panoramique et surtout du sys­tème de caméras permettant de tout voir autour de la voiture sur 360° en cas de manœuvre. À l'arrière, si le volume ne change pas, celui du coffre évolue grâce à un plancher modulable qui permet d'atteindre désormais 354 litres. Sous le capot, le bloc essence 1,2 litres de 115 ch offre de bonnes prestations tout en restant dans la zone neutre sur les émissions en CO2. Nissan devrait logiquement préserver sa position favori avec ce nouveau Juke, mais il faut le reconnaître, les constructeurs français ont de solides arguments.

L'ESSENTIEL
Moteur : 1,2 l essence de 115 ch
Conso moyenne : 5,6 l/100 km
CO2 : 129 g/km-neutre
Coffre : 354 litres
À partir de : 15 990 euros.

Contenu sponsorisé