Actualités Dernières actualités
Essais auto
par

Peugeot RCZ : Enfin !

Indépendamment du fait qu'il aura fallu presque 3 ans pour passer de l'état de concept-car à celui de vraie voiture à vendre, le Peugeot RCZ représente l'automobile française la plus passionnante de ce début de siècle. Explications.

Enfin ! Un constructeur français qui ose venir tenir tête à un allemand, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de celui qui a le plus la cote en ce moment, à savoir Audi. C'est même clairement le TT que vise le RCZ. Esthétiquement, Peugeot a tenu ses promesses, le RCZ ressemble en tout point au concept 308 RCZ.Nous avons donc droit à un engin ramassé, agressif, même hors du commun avec son double bosselage de toit façon Zagatto. Bref, un très beau coupé qui ne se contente pas d'épater la galerie visuellement. L'habitacle de notre version surprend par son côté haut de gamme. Même si quelques éléments sont empruntés à la 308 (buses d'aération, GPS ou bloc de climatisation), l'ensemble est totalement habillé d'un cuir de grande qualité, les sièges sont parfaitement dessinés et offrent un parfait maintien latéral. Pour les deux sièges arrière, j'ai personnellement abandonné toute idée de “torture-test” avec mon mètre 90. Ils conviendront éventuellement à des enfants et plus logiquement à des sacs de courses… En revanche, le coffre affiche une contenance proche de la 308 justement : 384 l, voire 760 l en rabattant les deux sièges, pour un coupé de cette taille c'est exceptionnel.

Après avoir testé la très belle sonorité de la chaîne hi-fi (ça aussi c'était devenu assez rare chez les Français), il est temps de tester celle du moteur 1,6 THP situé à l'avant. Plutôt que d'essayer le 2,0 HDi de 163 ch, nous avons opté pour quelque chose d'un peu plus haut de gamme, le moteur essence dans sa déclinaison à 200 ch. Réussir à obtenir autant de puissance avec un bloc 1,6 l turbo, cela s'était déjà vu chez Mini avec la Cooper Works (211 ch) avec ce moteur justement. Il faut toutefois reconnaître que l'agrément ne tarde pas à venir. Dès les premiers tours de roues, notre RCZ n'offre peut-être pas toute la violence de son concurrent de chez Audi, mais les reprises sont là et la volonté de flirter avec la zone rouge aussi.

Le plus impressionnant concerne le châssis. Suffisamment rigide, ultraprécis dans les enchaînements de virages, notre engin demeure étonnamment confortable. Sur ce point, Peugeot a réussi le parfait dosage. Une voiture confortable et très amusante à conduire.

En chiffres, cela se traduit par un 0 à 100 km/h couvert en 7,5 s pour une consommation moyenne de 6,9 l et 159 g de CO2 (à 5 g du neutre seulement !).

Au final, Peugeot a vraiment été jusqu'au bout en réalisant une voiture accessible à tous et de surcroît mieux construite que le reste de la gamme.Une voiture à part qui pourrait d'ailleurs ouvrir la voie vers une gamme à part…

En attendant, avec un prix d'appel de 27 000 € en diesel et un tarif autour des 35 000 € pour notre version aussi puissante que suréquipée, le RCZ est “à la louche” moins cher de 10 000 € face à un TT à équipement égal.

Et pour tout vous dire, on a beau aimer Audi, là il n'y a même plus à hésiter !

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Modèle Peugeot RCZ 1,6 THP 200
Longueur 4.29 m
Largeur 1.84 m
Hauteur 1.36 m
Coffre 384 à 760 litres
Moteur 4 cyl. 1,6 l turbo essence de 200 ch à 6 800 tr/mn
Couple maxi. 275 Nm à 1 700 tr/mn
Conso moy. 6.9 l/100km
Emission en CO2 159 g/km
0 à 100 km/h 7.5 s
Vitesse maxi. 240 km/h (sur circuit)
Prix 35000 €
Bilan écologique -750 €
Securité
Confort
Budget
Agrément
Sécurité routière 6 airbags, ESP, régulateur de vitesse, caméra de recul…
Contenu sponsorisé