Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

Les surprises de Los Angeles

Le salon de Los Angeles, qui fermait ses portes il y a quelques semaines, nous a réservé de nombreuses surprises…

JAGUAR I-PACE CONCEPT

Alors que de nombreuses marques premium se tournent vers des solutions 100 % électrique, Jaguar créait la surprise au salon de Los Angeles avec le concept i-Pace. Pour réaliser ce concept-car, le constructeur est parti d'une feuille blanche avec un véhicule assez compact (4,8 mètres) dont l'architecture est assez proche de celle d'un crossover (format Audi Q5 ou BMW X3).

Derrière cette ligne très dynamique, qui toutefois ne fait pas immédiatement penser à une Jaguar, l'i-Pace annonce un habitacle assez généreux et surtout une contenance de 558 litres entre les deux coffres (avant et arrière).

Sous le plancher plat sont logés 36 modules de batteries permettant d'alimenter 2 moteurs électriques délivrant 200 ch chacun. Une puissance globale et un couple (700 Nm dès le démarrage) qui permettent à ce concept d'afficher 100 km/h en moins de 4 secondes. En utilisation moins soutenue, l'autonomie est annoncée à 500 km. Jaguar compte commercialiser la version définitive de ce crossover 100 % électrique pour 2018.

ALFA ROMEO STELVIO

L'une des plus belles surprises du Salon de Los Angeles est, sans conteste, l'Alfa Romeo Stelvio. Un véhicule historique pour la marque puisqu'il s'agit, tardivement certes, du premier SUV compact de chez Alfa Romeo. De l'extérieur, le Stelvio est sans doute ce qui se fait de plus beau sur le marché. Un dessin élégant et agressif à la fois qui devrait immanquablement faire un carton. L'habitacle est toutefois moins surprenant puisqu'il reprend de nombreux éléments de la récente berline Giulia. C'est également le cas de la plate-forme du Stelvio (commune avec la Giulia). Dévoilé dans sa version la plus sportive (Quadrofoglio) avec un bloc V6 2,9 litres biturbo essence de 510 ch, le Stelvio sera bien entendu proposé dans des versions plus “sages” : 2,0 litres turbo essence de 280 ch et logiquement en diesel. Alfa Romeo devrait étoffer sa gamme de SUV par la suite avec un engin plus gros, dérivé de la base de la Maserati Levante.

AUDI A5 CABRIOLET

Moins surprenant en termes de design, la seconde génération d'Audi A5 Cabriolet était également présente à Los Angeles. Au programme, des caractéristiques visuelles très proches du récent coupé A5 avec des lignes plus anguleuses. Le constructeur a une fois encore opté pour une capote. De quoi obtenir un résultat très élégant. Cette capote en toile peut disparaître en 15 secondes et revenir en place en 18 secondes, le tout jusqu'à 50 km/h. Sous le capot, on retrouve les mêmes moteurs que dans le coupé A5. Au lancement, trois solutions : le 2,0 litres TDi de 190 ch, le V6 3,0 litres TDi de 218 ch et un bloc essence 2,0 litres TFSi de 252 ch. Il sera décliné par la suite dans une version dégonflée à 190 ch. Feront également leur apparition un V6 3,0 litres TDi de 252 ch et une version essence S5 (V6 3,0 litres TFSi de 354 ch), puis RS5. Lancement prévu pour le mois de février.

PHOTO / © Audi AG

HONDA CR-V 2017

Honda présentait également sur le Salon de Los Angeles un nouveau CR-V. Cette 5e génération est basée sur une nouvelle plate-forme. Pour le coup de crayon, le constructeur a souhaité rester dans le même registre que le CR-V actuel tout en proposant une face avant plus originale et des épaules plus prononcées. À bord, on change la présentation pour obtenir une ambiance plus haut de gamme, mais aussi de système d'info-divertissement qui permet, notamment, de bénéficier des fonctions CarPlay et Android Auto. L'ergonomie semble également progresser avec une interface beaucoup plus simple à utiliser que pour la génération actuelle. Grâce à l'augmentation de l'empattement, ce nouveau CR-V revendique une longueur habitable en augmentation de 5 centimètres pour les passagers arrière. Il inaugure également un nouveau système d'aide à la conduite basée sur la sécurité. Honda Sensing sera disponible dès le 2e niveau de finition et permettra de cumuler le régulateur de vitesse, le système anti-collision, l'alerte d'angle mort, la lecture des panneaux, l'assistant de non franchissement de ligne ou encore les feux de route automatiques. Logiquement, Honda devrait nous en dire plus sur ce nouveau CR-V, notamment ses moteurs et tarifs lors du prochain salon de Genève début mars.

PHOTO / © Honda

PORSCHE 911 RSR

Porsche, qui a choisi de ne pas aller à Detroit, a opté pour le Salon de Los Angeles pour dévoiler la 911 RSR. Il s'agit de la 911 la plus radicale et, pour cause, elle courra cette année aux 24 Heures du Mans en catégorie GTE face à des Ford GT et autre Ferrari 488. L'immense aileron arrière n'est pas là pour décorer, mais bien pour donner une force d'appuis très importante sur l'essieu arrière à très haute vitesse. Ce qui a surpris le monde de l'automobile, c'est que l'architecture de cette 911 est inédite. Alors que depuis plus de 50 ans, les Porsche 911 embarquent un moteur disposé en porte-à-faux arrière, celui de cette nouvelle 911 RSR est situé en position centrale arrière. Le but est, bien entendu d'améliorer l'équilibre global de la voiture. Mais de toute évidence, les vrais “Porschistes” ne devraient pas voir cette solution d'un très bon œil. Surtout que des bruits de couloirs font état de la possibilité d'opter pour un moteur central arrière sur la prochaine génération de 911.

GALERIE

Contenu sponsorisé