Actualités Dernières actualités
Actus et essais autos
par

DS 9 360 : la grande berline hybride française

Si les campagnes de publicité ne manquent pas pour la marque DS, la DS9, petite limousine du constructeur, passe un peu plus inaperçue.

Pourtant, cette voiture nous a vraiment impressionné par son comportement et son niveau de confort. Et pour être tout à fait clair : à part Porsche et sa Panamera, aucune voiture de cette taille ne nous avait, jusqu'ici, apporté autant de plaisir de conduite. C'est sans doute la plus française des voitures chinoises, ou plutôt l'inverse : la DS 9 se place comme le haut de gamme de l'industrie automobile de l'Hexagone mais elle est fabriquée en Chine dans une usine de Shenzhen, non loin de la grande ville de Hong Kong.

Un style un peu fade

C'est le plus gros problème, ou pas, de cette DS 9, son style un peu trop classique. C'est peut-être aussi son meilleur atout car Toyota fonctionne comme ça depuis toujours pour vendre ses voitures. Des berlines assez fades mais qui plaisent au monde entier. Dans ce domaine, le cahier des charges semble avoir été assez clair : aucune prise de risque, elle doit plaire surtout en Asie, et il faut reconnaître, qu'à l'arrivée, ça se voit. Une ligne assez allongée pour une carrosserie de près de 5 mètres, quelques éléments chromés extérieurs mais, dans l'ensemble, malgré la belle calandre qui caractérise les DS récentes, cette DS9 est un peu trop classique pour vraiment faire tourner les têtes.

Beau raffinement

Mais en entrant à bord, on est vite surpris par le soin apporté à notre niveau de finition Rivoli (la plus haut de gamme), du nom de la fameuse rue parisienne. Toujours est-il que l'ambiance est ici vraiment à la hauteur d'une voiture premium. Les cuirs qui recouvrent la planche de bord, les boutons et différents éléments en aluminium, les sièges « bracelet de montre » (cela fait déjà quelques années que DS nous l'avance, mais à l'arrivée, la magie opère !), la montre centrale de chez BRM (Bernard Richard Manufacture), grand spécialiste de la montre de précision et de modèles uniques qui a fait le choix de rester en France, les différents types de massages dans des sièges ventilés, la reconnaissance vocale et, bientôt, Chat GPT, l'intelligence artificielle qui permet de répondre à peu près à toutes vos demandes contextuelles (DS est le premier constructeur à intégrer ce logiciel dans ses voitures), en mettant de côté le bas de boîte à gants dont la qualité de plastique (commune à toutes les autres voitures du groupe) n'a rien à faire ici. Nous sommes dans une petite limousine qui peut désormais se confronter à de vrais acteurs du monde automobile premium. À l'arrière, le volume est digne d'une limousine avec des sièges qui pivotent électriquement vers l'arrière.

Le châssis parfait ?

C'est la question que l'on se pose quand on monte dans une voiture conçue par des personnes qui ont aussi bien œuvré chez Peugeot que Citroën. Juste pour rappel : Peugeot, c'est un esprit sportif avec un peu de confort (et c'est très réussi !) alors que Citroën, c'est un esprit confort sans être sportif du tout (ça fonctionne aussi…). DS, et surtout notre DS9, c'est quelque chose de presque inattendu sur ce segment, c'est tout simplement le meilleur des deux mondes. Pour être plus précis, notre version E-Tense 360 embarque le très connu bloc 4 cylindres 1,6 THP (turbo essence) associé à deux moteurs électriques (1 pour les roues avant et 1 aux roues arrière). Cette puissance et ce schéma, nous l'avions découvert dans la Peugeot 508 PSE. Sauf que la DS9 360 est plus longue que sa cousine, d'où une certaine inquiétude sur son agilité. Sur des routes secondaires italiennes, beaucoup plus dégradées que les nôtres, cette voiture passe très vite, partout, avec une direction aussi facile qu'ultra précise, et avec un haut niveau de confort. À vrai dire, la seule berline qui, jusqu'ici, nous avait apporté autant de plaisir dans les enchaînements sans broncher un seul instant est la Porsche Panamera. Même si la comparaison est presque superflue au regard des puissances, des frais, des tarifs, cette DS9 360 nous a vraiment bluffés par ses prestations. En discutant avec des experts de la marque, il est vrai que par rapport aux versions moins puissantes, cette grande berline hybride a bénéficié de soins très particuliers sur sa suspension, sa direction et ses trains roulants. C'est peut-être toutes ses choses qui vont justifier un tarif assez élevé, c'est vrai. Mais cette DS9 360 est une vraie voiture plaisir aussi bien pour celles et ceux qui souhaitent une grande remise ultra confortable, que les quelques rares âmes de pilotes qui voudront, en toute sécurité, rester à 80 km/h dans des enchaînements de virages très serrés. De nos jours, une voiture hybride, luxueuse, qui permet cela, cela est tellement rare !

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Marque DS
Modèle 9 E-Tense 360 Rivoli
Longueur 4,93 m
Largeur 1,93 m
Hauteur 1,46 m
Coffre 510 l
Moteur 4 cyl. 1,6 l turbo + 2 moteurs électriques pour 360 ch au total
Couple maxi. 520 Nm au démarrage
Conso moy. 1,8 litre aux 100 km
Emission en CO2 41 g/km
0 à 100 km/h 5,6 s
Poids à vide 1 909 kg
Vitesse maxi. 250 km/h (sur circuit)
Prix à partir de 70 400 €
Bilan écologique neutre 0 €