Actualités Dernières actualités
Actus et essais autos
par

Alfa Romeo Tonale : le tout nouveau porte-drapeau

Le constructeur italien étoffe sa gamme et se lance, pour la première fois, sur le marché des SUV compacts.

Alfa Romeo ne comporte aujourd'hui que deux modèles dans sa gamme. Il a beaucoup de travail pour refaire surface malgré la fusion avec PSA et l'arrivée de l'ancien patron de Peugeot, Jean Philippe Imparato, aux commandes. Cela commence justement par le lancement de nouveaux véhicules car une grande berline (Giulia) et un grand SUV (Stelvio) ne suffisent pas à faire durer une marque dans le temps. Alfa se lance donc, pour la première fois, sur le marché des SUV compacts. Il s'agit du marché le plus important aujourd'hui puisqu'il est en phase de dépasser celui des voitures compactes, notamment avec l'arrivée massive de SUV électriques qui, à terme, composeront la majorité du parc automobile en Europe. Contrairement à ce que l'on aurait pu croire, le Tonale, c'est son nom, n'a pas eu le temps de profiter d'une plate-forme PSA. Il est donc issu de celle du Jeep Compass. 

De l'extérieur, nous sommes bien face à une Alfa Romeo

C'est le cas notamment pour la face avant, les flancs assez galbés et les feux arrière bien spécifiques à la marque. Une sorte de mini Stelvio dont le look assez passe-partout aurait, peut-être, mérité un peu plus d'audace. L'habitacle ressemble beaucoup à ce que l'on trouve dans une Guilia. La planche de bord est assez épurée mais élégante. La partie arrière offre un volume correct et un coffre qui ne fait pas de record mais qui est correct. Sous le capot, le Tonale sera proposé avec deux motorisations micro-hybrides essence de 130 et 160 ch et un moteur diesel de 130 ch. Une version PHEV (hybride rechargeable) arrivera par la suite avec une transmission à 4 roues motrices pour une puissance d'un peu moins de 300 ch. Notez également que les versions à traction avant bénéficient d'un système d'autobloquant permettant d'optimiser la motricité, notamment sur route mouillée. 

Une offre qui semble agressive en LLD

Côté tarif, le constructeur vient d'annoncer une Edizione Speciale pour ouvrir les pré-commandes. Elle est dotée de phares Matrix LED, d'un équipement intérieur très complet (incluant le CarPlay sans fil et Android Auto en filaire), une vision 360 degrés, d'un régulateur de vitesse adaptatif (conduite autonome Niveau 2), de jantes de 20 pouces (avec les fameux étriers de freins de couleur rouge) et d'un hayon électrique. À cela, le constructeur propose le moteur essence mild hybride de 1,5 litre turbo de 130 ch, le tout associé à une boîte robotisée à double embrayage de 7 rapports. Le tarif d'accès pour cet Alfa Romeo Tonale Edizione Speciale est de 39 000 euros. Le constructeur préfère toutefois de le proposer en location longue durée avec des loyers de 399 euros sur 36 mois pour 30 000 km parcourus. Une offre qui semble agressive et qui veut en découdre avec la concurrence. Il faut dire que Tonale doit représenter, dès sa première année, plus de la moitié des ventes de la marque au trèfle. La version PHEV devrait largement faire le reste par la suite.

GALERIE

Contenu sponsorisé