La sécurité routière, propice à l’innovation !

Pour la 7e année, la Sécurité Routièr a organisé le Prix Innovation auprès des entreprises et le Challenge innovation pour les étudiants. Deux concours qui ont vu émerger des idées innovantes pour la sécurité de tous.

23/06/2023
4 minutes

Les meilleures idées s'inspirent de problèmes rencontrés au quotidien. Chaque année depuis sept ans, la Sécurité routière organise deux concours d'innovation à destination des entreprises et des étudiants pour faire gagner en visibilité ces idées qui peuvent sauver des vies. L'an dernier, Mobilité Club France a été lauréat dans la catégorie « Promotion des comportements responsables » pour le site mobisenior.fr. Une opportunité qui nous a permis de faire connaître ce précieux outil pour permettre aux seniors de conserver leur mobilité le plus longtemps possible grâce à des conseils avisés.

Pour cette édition 2023, 48 projets de start-up, entreprises, organismes privés ou publics, ont été déposés. Parmi eux, 15 ont été nominés, et cinq lauréats se sont illustrés devant le jury composé de professionnels de la sécurité routière, présidé par Florence Guillaume, déléguée interministérielle à la sécurité routière.

Les cinq lauréats 2023

Des essuie-glaces plus résistants

Valéo, fondé en 1923 à Saint-Ouen, est le fournisseur leader en technologies pour l'industrie automobile. Il a été récompensé pour ses essuie-glaces « Everguarde » dotés d'une lame en silicone permettant un efficace balayage de l'eau pour une meilleure visibilité et une résistance accrue dans le temps.

L'intelligence artificielle au service des pneumatiques

Jean-Denis Perche a conçu Carool, une application permettant d'analyser l'état de ses pneumatiques grâce à l'intelligence artificielle. Une innovation dont il a eu l'idée en se basant sur l'expérience client : « J'ai constaté que les gens ne savaient pas quand les pneumatiques sont usés, ni comment les monter, confie-t-il. Avec notre solution, ils gagnent en autonomie. » Le trophée de l'innovation lui a offert crédibilité et reconnaissance. « C'est un énorme coup de projecteur, cela nous a permis de devenir une solution reconnue par la sécurité routière et d'entrer en contact avec de nouvelles entreprises. »

Une silhouette grandeur nature

Face au sentiment d'insécurité que ressentaient ses équipes sur un chantier mobile d'enrobé projeté, Steven Kuczowicz, responsable QSE pour l'entreprise de travaux publics LHERM TP, a imaginé une silhouette d'ouvrier grandeur nature, propice à faire ralentir les automobilistes. « Nous avons mis environ trois mois à mettre en œuvre cette idée qui est désormais commercialisée par Profilo, précise-t-il. Dès la mise en place des silhouettes sur nos chantiers, les équipes ont vu la différence : les automobilistes, intrigués, ralentissent, voire s'arrêtent ! » Le trophée de l'Innovation, « nous a permis de mettre un coup de projecteur sur notre société et d'améliorer l'image de l'entreprise pour la sécurité du personnel. »

Un rétro-clignotant pour vélo

Si se retourner pour éviter tout danger venant de l'arrière et pointer du bras sa direction sont indispensables au moment de tourner à vélo ou en trottinette, ces gestes ne sont pas anodins. « En véhiculant mes enfants en 2019, je me suis senti en insécurité, confie Dorian Volkmann. J'ai alors cherché un rétro-clignotant sur internet, certain d'en trouver plein. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cela n'existait pas ! » Il décide alors de créer son entreprise Visaia Bike pour concevoir et lancer ce produit. Son rétro-clignotant Qlïr est commercialisé en octobre 2022. « Le trophée de l'Innovation m'a permis de crédibiliser ma petite entreprise, notre innovation, d'avoir des contacts avec de grandes entreprises. Comme je le dis souvent, c'est notre Palme d'or ! »

Un jeans airbag

Conçu pour les motards, le Mo'Cycle airbag jeans est équipé d'un airbag qui se déclenche automatiquement en cas de chute pour protéger les motards des blessures du bas du corps. Il suffit ensuite de changer la cartouche de CO2 pour le rendre à nouveau opérationnel.

Les innovations du côté des étudiants…

Le Challenge innovation à l'attention des étudiants est aussi une belle opportunité pour eux de confronter leurs idées et de construire leur projet, comme en témoigne Marc Michel, responsable des projets entreprenariat de Polytech (Nancy) : « Ce concours a conduit mes étudiants à un énorme travail de structuration du projet, cela a cadré le cahier des charges du produit… C'est une pression saine ! Là, on ne vise pas qu'une note, l'enjeu est énorme ! » Ses étudiants ont imaginé un système à intégrer aux véhicules pour détecter la présence d'animaux sur la route jusqu'à 200 mètres, de jour comme de nuit. Depuis leur dotation – ils sont arrivés deuxième ex aequo - ils ont monté une association, préfiguratrice de leur start-up. « Ils ont déjà quatre ou cinq flottes captives pour tester la technologie, souligne Marc Michel. Ils ont vraiment un super parcours, ils sont allés au feu, et cela motive toute notre communauté "E3-Envie, Entreprendre, Étudiant" ».

Laurence Taupin, professeure de marketing et référente entreprenariat à l'Ècole de biologie industrielle (Cergy) partage son sentiment. « Ce concours les inscrit dans la vraie vie. Nous, nous les coachons, les accompagnons. Ce sont des ingénieurs qui à l'origine ne connaissent rien au marketing ou aux business plans. Au bout de cinq à six mois de travail, ils arrivent à défendre leur innovation. » Un groupe d'étudiants de quatrième année a de fait conçu « Op'n'safe », un accessoire de prévention écoresponsable qui se place au niveau de la poignée intérieure des voitures pour inciter le conducteur à l'ouvrir avec sa main opposée… Et donc à vérifier qu'il n'y a ni cyclistes, piétons ou autres, arrivant au niveau de la voiture. « La dotation de 12 000 € de la Sécurité routière leur permettra de déposer leur brevet et de continuer sur ce projet », précise Laurence Taupin.

Sont arrivés deuxième ex aequo des étudiants en médecine générale à la Faculté de médecine de Nantes pour la réalisation d'une aide décisionnelle concernant l'aptitude médicale à la conduite automobile. Après avoir réalisé une brochure, ils comptent développer une application numérique simplifiant l'arrêté du 28 mars 2022 sur les affections médicales incompatibles avec la conduite automobile.


Pour candidater au Challenge innovation 2024, c'est par ici

Les lauréats obtiennent des dotations pour développer leur produit (3 000 euros, 5 000 euros et 12 000 euros) en partenariat avec le Bureau national des élèves ingénieurs (BNEI), la Conférence des grandes écoles (CGE), la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI) et France Universités.


Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Salon de Genève 2024 : la nouvelle R5 E-Tech fait l’événement !

On ne va pas vous raconter d’histoire. Le Salon Automobile de Genève n’a plus rien à voir avec ceux qui vous avez connus depuis des décennies.

Actus et essais autos 27 février 2024

La fin de la vignette assurance ? Oui mais pas pour tous

Dès le 1er avril 2024, les obligations d'apposer la vignette d’assurance sur le pare-brise et de présenter l’attestation d’assurance prendront fin pour les véhicules ayant l'obligation d'être immatriculés.

Législation 26 février 2024

Le saviez-vous ? Le numéro d'urgence : 112

Le saviez-vous ? Le 112 est le numéro unique pour sauver des vies dans toute l’Union Européenne.

Conseils et astuces 23 février 2024