Actualités Dernières actualités
La vie de l'ACA
par

Une mobilité responsable, mais indispensable

Tribune de Christian Scholly - Directeur Général d'Automobile Club Association

scholly monochrome bleu aca V2
© Christian Kempf

Les semaines dramatiques qui viennent de s'écouler ont entraîné des bouleversements majeurs pour toute notre vie familiale, économique, sociale. Et la mobilité est au cœur de ces bouleversements.

Généralement, on ne pense pas à sa mobilité tous les jours. C'est quand on en est privé que l'on en mesure l'importance.

L'arrêt de la mobilité fige toutes nos relations sociales, notre travail, nos loisirs, alors même que c'est la mobilité qui permet justement à chacun d'entre nous de construire sa vie comme il l'entend, de rencontrer les personnes de son choix, de sortir de la géographie imposée par son lieu de naissance, de choisir son ou ses lieux de vie professionnelle ou familiale.

L'arrêt de la mobilité démolit nos sociétés. Les mesures de confinement et l'arrêt des activités “non indispensables” plongent nos pays dans une récession économique dont nul ne peut aujourd'hui connaître l'issue.

Mais la mobilité, c'est aussi ce qui permet à nos sociétés de survivre. Alors que certains passent leur vie à crier haro sur l'automobile et les camions, ils doivent aujourd'hui se rendre à l'évidence : sans leurs voitures, les soignants ne pourraient pas tous se rendre à toute heure dans les établissements de soins pour nous sauver. Sans leurs voitures, toutes celles et ceux qui s'occupent des personnes confinées chez elles ne pourraient pas se rendre dans les zones rurales. Sans leurs voitures, comment feraient les familles confinées pour faire leurs courses de première nécessité, comment feraient les livreurs pour apporter les produits commandés sur internet ou les salariés des commerces alimentaires pour venir travailler ? Sans tous les camions et les formidables routiers qui les conduisent, comment ferions-nous simplement pour tenir ?

De nombreux enseignements seront tirés les prochains mois de cette crise sanitaire sans précédent. On peut simplement espérer que le personnel politique, tous bords confondus, que ce soit au niveau national ou européen, se souviendra des services vitaux rendus par l'automobile individuelle et par tout le secteur des transports, infrastructures comprises… avant de vouloir recommencer à leur taper dessus par tous les moyens possibles !

Le Club, en 120 ans d'existence, a connu quelques tempêtes majeures. Les élus et les salariés du Club mettent tout en œuvre pour assurer sa pérennité et continuer à accompagner les adhérents dans toutes leurs mobilités, afin qu'elles restent durables et accessibles à tous.

Merci pour votre fidélité, merci pour votre soutien.

Prenez soin de vous.

Bonne route !

Contenu sponsorisé