Actualités Dernières actualités
Essais auto
par

Volkswagen Golf GTi Clubsport 45 : esprit es-tu là ?

Volkswagen vient de lancer une version plus affûtée de sa fameuse Golf GTi, 45 ans après la toute première génération. La GTi Clubsport en a-t-elle vraiment conservé l’étoffe ?

La 8e génération de Golf GTi est arrivée il y a quelques mois sur le marché. Comme pour la génération précédente, elle embarque un moteur 4 cylindres 2,0 litres biturbo de 245 ch. La course à la puissance, qui s'est un peu envolée vers la fin des années 90, s'est aussi un peu calmée sur la gamme Golf GTi. Pour fêter les 45 ans de la Golf GTI, Volkswagen lance une version GTi Clubsport.

La recette est relativement simple

On prend une GTi et on la virilise un peu. Mais à part le béquet arrière, les jantes et les disques de freins spécifiques et le logo 45 sur les flancs, on ne peut pas dire que les différences sautent aux yeux face à une GTi normale. À bord, c'est un peu la même remarque. La Golf 8 est, de base, très « tech » avec ses nombreux écrans et son nouveau système d'info-divertissement. On regrette que l'intérieur ne soit pas plus marqué par le concept GTi. Le volant sport offre une bonne prise en main, la commande de boîte DSG semble presque prélevée chez Porsche (en forme de rasoir électrique). Seul le bandeau rouge à LED rappelle l'ambiance GTi. Les sièges sport sont assez enveloppants et le pédalier en aluminium ajoute à l'ambiance sportive.

Sous le capot

On retrouve le même bloc 2 litres turbo mais sa puissance est poussée à 300 ch. Pour info, la Golf R, qui faisait la même puissance, voit la sienne passer à 320 ch. La différence sur notre Golf GTi Clubsport, c'est qu'elle revendique 300 ch sur les seules roues avant alors que sa grande sœur de Golf R fait répartir sa puissance sur 4 roues motrices. Fort heureusement, Volkswagen a doté notre Clubsport d'un autobloquant électromécanique. Parmi les modes de conduite, il y a aussi le mode spécial Nürbürgring qui raffermit à peu près tout à l'extrême. Toujours est-il qu'en ville ou à faible allure, cette Golf est facile mais ne cache pas la fermeté de sa suspension. Si une GTi « normale » semble plus docile au quotidien, celle-ci est ferme, c'est un fait. En partant sur des spéciales du Rallye de Corse, on se rend vite compte que cette Golf a envie de donner pour son argent. L'échappement offre une belle sonorité du 4 cylindres, les montées en régime sont tout simplement un bonheur. La boîte réagit à merveille et surtout, le train avant suit parfaitement la grosse cadence que nous lui faisons subir. À vrai dire, si nous étions sceptiques sur le fait d'envoyer une telle puissance sur des roues avant, il suffit de voir ce que donne la dernière Mini GP pour s'apercevoir que les ingénieurs Volkswagen savent mieux faire. 

Côté tarif bien entendu, on approche douloureusement la barre des 50 000 euros (malus compris). Mais quand on sait que Volkswagen va sans aucun doute arrêter la Golf, la GTi aussi, c'est peut-être l'occasion d'investir dans ce futur collector…

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Modèle Golf GTi Clubsport 45
Longueur 4,29 m
Largeur 1,79 m
Hauteur 1,48 m
Coffre 374 litres
Moteur 4 cyl. 2 litres turbo essence de 300 ch à 5 300 tr/mn
Couple maxi. 400 Nm à 2 000 tr/mn
Conso moy. 7,4 l/100km
Emission en CO2 167 g/km
0 à 100 km/h 5,6 s
Vitesse maxi. 267 km/h (sur circuit)
Prix 49 900 €
Bilan écologique Malus 2 918 €
Contenu sponsorisé