Actualités Dernières actualités
Actus et essais autos
par

Volkswagen Golf 8 R : la dernière d'une lignée

Elle est arrivée sur le marché il a quelques mois. Cette Golf R parvient-elle à faire oublier les Golf R32 des années 2000 ?

Après 8 générations, la Golf est une marque à elle seule. Pourtant le constructeur semble vouloir s'en défaire, en Europe du moins, au profit de l'I.D.3, le SUV compact 100 % électrique disponible depuis l'année dernière. Cette Golf R est la dernière d'une lignée qui avait débuté avec la Golf VR6 des années 90, puis les versions R32 dans les années 2000 dont les dernières générations étaient dotées d'un V6 3,2 litres de 250 ch et voyaient également l'apparition en série (juste après Audi) des premières boîtes robotisées à double embrayage DSG. 

Discrète de l'extérieur

Si on pense aux Golf R32 d'il y a quelques années qui généralement ne passaient pas inaperçues, la Golf R 8 reste presque discrète. À part les jantes spécifiques et le petit aileron situé tout à l'arrière, rien ne laisse vraiment penser que nous sommes face à une Golf qui revendique tout de même 320 ch, le tout accouplé à une boîte robotisée à double embrayage DSG et surtout 4 roues motrices grâce à une évolution du système Haldex. Ce système est le même que sur la récente Audi RS3. Il permet à la voiture d'obtenir une répartition parfaite entre les roues avant et arrière et offre également la possibilité d'envoyer toute la puissance aux roues arrière (mode Drift). Une première sur une Golf qui d'origine, rappelons-le, est une traction. Ce mode est d'ailleurs impressionnant d'efficacité. La puissance de 320 ch sur un compact et sur les seules roues arrière rappelle presque l'époque des BMW M3 atmosphérique… Sauf que là c'est bien l'électronique qui permet cette fantaisie. Elle offre toutefois plus de plaisir aux puristes et permet de s'amuser pleinement sur circuit par exemple. D'ailleurs, en se mettant en mode Race, cette Golf est une vraie boule de nerfs dont la sonorité de la ligne d'échappement titane a de quoi mettre tout le monde d'accord. Même si les accélérations sont un peu gommées par le fait qu'il s'agit d'une 4 roues motrices (la Golf GTi Clubsport avec ses 300 ch est plus impressionnante mais moins efficace car uniquement traction). Comptez tout de même sur un 0 à 100 km/h établi en 4,7 secondes : c'est peu et ça peut d'ailleurs embêter quelques Porsche (de moins en moins c'est vrai, mais tout de même). 

Facile au quotidien

En revenant sur les routes, on est assez frappé par l'agilité de cette Golf. Seule la direction en mode sport se révèle trop ferme pour être vraiment agréable. Arrivant en ville, il est temps de basculer en mode Confort, voir Eco. Une compacte facile au quotidien qui se faufile à peu près partout. Côté vie à bord, la finition est toujours parfaite. On regrette simplement le choix de Volkswagen sur le système d'info-divertissement assez compliqué à vrai dire et qui mériterait de réagir plus vite. Il demeure que même si cette Golf 8 R ne parvient pas à nous faire oublier le son du V6 3,2 litres de la R32, elle fait largement tout le reste, voire plus…

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Marque Volkswagen
Modèle Golf 8 R
Longueur 4,29 m
Largeur 1,79 m
Hauteur 1,44 m
Coffre 374 litres
Moteur 4 cyl. 2 litres turbo essence de 320 ch à 6 000 tr/mn
Couple maxi. 420 Nm à 2 100 tr/mn
Conso moy. 7,8
Emission en CO2 176 g/km
0 à 100 km/h 4,7 s
Vitesse maxi. 270 km/h (sur circuit)
Prix 52 180 €
Bilan écologique malus 6 039 €