Toyota Yaris 2024 : montée en puissance

Toyota lance une nouvelle version de son best-seller. Au programme, un intérieur différent et une motorisation hybride inédite pour rivaliser face à une certaine Clio e-Tech…

15/02/2024
2 minutes

C'est un carton planétaire. Depuis 1999, la Toyota Yaris s'est produite à plus de 10 000 millions d'exemplaires dont plus de 700 000 rien qu'en France. Il faut dire que cette citadine polyvalente a très souvent été la voiture la plus produite en France, contrairement à de nombreux modèles issus de marques françaises. L'autre avantage de la Yaris, c'est sa petite longueur d'avance sur le fait qu'elle soit électrifiée. Depuis de nombreuses années, elle est, en effet, proposée avec des solutions hybrides. D'ailleurs, 90 % des Yaris vendues dans l'Hexagone sont hybrides.

De l'extérieur, la même !

Mais on ne peut pas vraiment lui en vouloir, car esthétiquement, la Yaris 4e génération affiche une bouille tellement originale face au reste de la production, qu'on lui pardonne bien ce « non-changement » visuel. Dans ce domaine, on peut même dire que Toyota revient de loin. Le constructeur ayant visiblement, et depuis quelques années, donné le feu vert à son centre de design, près de Nice, de rendre ses voitures un peu plus originales. La face avant de cette Yaris est dynamique, un brin agressive et ses flancs bien marqués. On est bien loin de la toute première Yaris vieille, il est vrai, de 25 ans. 

C'est à bord que les changements sont beaucoup plus visibles. On retrouve sensiblement la même planche de bord, mais elle ajoute un écran assez imposant en son centre. De quoi revoir intégralement le système d'info-divertissement avec une interface plus claire et plus simple à utiliser. On appréciera au passage le système audio JBL, qui aurait toutefois gagné à avoir des haut-parleurs plus imposants à l'arrière afin d'offrir plus de relief. Pour le reste, on est très bien installé dans cette Yaris. On a de l'espace à l'avant, les sièges sont très agréables et offrent un bon maintient latéral. À l'arrière, la Yaris ne fait toujours pas de miracles avec un coffre de 286 litres, même si les places restent correctes, surtout pour une voiture longue de moins de 4 mètres.

14 chevaux de plus !

Désormais, cette Yaris hybride est toujours proposée avec une puissance de 116 ch. La nouveauté, c'est l'arrivée d'une version un peu plus puissante grâce à une batterie un peu plus grosse permettant d'atteindre 130 ch. Dans la pratique, en matière d'accélération, on gagne tout de même 1/2 seconde sur le 0 à 100 km/h face à la version 116 ch. Côté consommation, on est bien en dessous de la barre des 5 litres aux 100 km. Seul bémol, le son du moteur qui se met en route de manière intempestive (comme pour toute citadine hybride non rechargeable). En ville, on peut enclencher le mode 100 % électrique qui permet de ne plus polluer, mais il convient de rester léger avec la pédale de droite en ne sollicitant pas trop la puissance. En quittant la ville, cette urbaine démontre un bon niveau de confort et un comportement très sain. À l'arrivée, cette nouvelle Yaris hybride 130 ch devrait facilement conserver son statut de voiture étrangère la plus vendue en France même si son tarif a tendance à être un peu élevé, du moins plus que sa concurrente Clio e-Tech de chez Renault.

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Marque Toyota
Modèle Yaris Hybride 130 Collection
Longueur 3,94 m
Largeur 1,75 m
Hauteur 1,50 m
Coffre 286 l
Moteur 3 cylindres essence 1,5 l + électrique pour 130 ch à 5 500 tr/mn
Couple maxi. 120 Nm à 3 600 tr/mn (moteur essence) - 185 Nm (moteur électrique)
Conso moy. 5,2 litres/100 km
Emission en CO2 96 g/km
0 à 100 km/h 9,2 s
Poids 1 135 kg
Vitesse maxi. 175 km/h (sur circuit)
Prix (modèle essayé 29 450 €) à partir de 24 450 €
Bilan écologique neutre 0 €

Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Contrat d'assurance : résilier en ligne

Puis-je résilier mon contrat d'assurance par voie électronique ?

Législation 16 avril 2024

Smart #3 Brabus : une nouvelle ère

Une Smart aussi longue qu’une Golf, 100 % électrique et qui accélère comme une Porsche 911 ! C’est ce que représente la nouvelle #3 que nous avons essayée dans sa version Brabus.

Actus et essais autos 15 avril 2024

Entreprises : même pour les excès de moins de 5 km/h désigner le conducteur est obligatoire !

Représentants légaux et entrepreneurs individuels soyez attentifs : des avis de contravention sont envoyés en cas de non-désignation du conducteur pour des excès de vitesse de moins de 5 km/h avec une amende de 450 € minimum à la clé.

Législation 12 avril 2024