Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

Skoda Superb : défiante

Skoda lance une toute nouvelle berline Superb. Une 3e génération qui, même si elle n’annonce pas de révolution, est parvenu à nous surprendre, notamment face la toute nouvelle Volkswagen Passat, référence de la catégorie.

Depuis 14 ans, la Skoda Superb re­présente le fleuron de la gamme du constructeur Tchèque. Son principe de base : faire mieux qu’une Volkswagen Passat pour moins cher. Si la 1re génération de Skoda Superb ressemblait à s’y méprendre à la Passat de l’époque en affichant juste un empattement un peu plus long, la 2e Superb s’en détachait beaucoup plus. Résultat, plus de 700 000 personnes dans le monde se sont laissées séduire par cette grande berline et sa déclinaison break.

Pourquoi un tel succès ? Pour sa tendance à vou­loir faire aussi bien, voire mieux que certaines limousines. En témoignent le volume dédié aux passagers arrière et celui proposé au niveau du coffre doté d’un hayon (plus pratique pour charger des bagages très volumineux).

PLUS DE CLASSE

Il faut le reconnaître, jusqu’ici, rouler en Skoda Superb ne reflétait pas un statut de voiture haut de gamme. Certains s’amusaient même à masquer le logo Skoda de la 1re génération. Mais les temps changent. Non seulement parce que l’image de qualité d’une Skoda n’est plus à faire, mais aussi parce que la 3e génération de Superb offre désormais un joli coup de crayon. Globalement plus anguleuse, mais préservant toutefois un peu de finesse, cette berline s’al­longe de 3 centimètres par rapport à la précé­dente, son empattement de 8 centimètres et son porte-à-faux se réduit de 6 centimètres. Des proportions qui lui vont beaucoup mieux et qui en font l’une des berlines les plus réussies du marché. De quoi même faire oublier la récente Volkswagen Passat et ça, c’est une première !

PASSAT EN MIEUX

En s’installant aux places avant, il faut avouer que la présentation et l’habitacle impres­sionnent moins que la partie extérieure de la Superb. Et à vrai dire, c’est bien logique. Comme toujours, Skoda s’inspire beaucoup de la Volkswagen Passat pour réaliser l’intérieur de la Superb. Nous avons donc droit à une planche de bord assez classique mais très bien assemblée. Les matériaux sont d’ailleurs très proches de ceux que l’on trouve dans une Passat. L’ergonomie est bien pensée dans l’ensemble et le nouvel écran couleur tactile offre toutes les fonctions que l’on peut souhai­ter dans une voiture “moderne”. De surcroît, comme tous ses “cousins” qui équipent les autres Skoda, Seat et Volkswagen, ce système d’info-divertissement se révèle très simple à utiliser au quotidien. En passant aux places arrière, le volume est tout simplement impressionnant. Même en mesurant 2 mètres, on se sentira à son aise dans cette voiture. Parmi les nouveautés assez pratiques, on note la possibilité d’intégrer facilement des tablettes que l’on peut ap­pairer avec le système d’info-divertissement. Pour le coffre, c’est tout simplement le record absolu de ce que l’on peut trouver aujourd’hui. Avec 625 litres de contenance et une ouverture à hayon, même la récente Ford Mondeo ne fait pas mieux.

PLUS CONFORTABLE

Passons aux moteurs. Là, pas de surprise, puisque l’on retrouve des blocs déjà connus dans le groupe Volkswagen. En essence, le 1,4 TSi est décliné à 125 et 150 ch. Il est suivi par le 1,8 TSi de 180 ch, puis la puissance fait un bond en avant avec le 2,0 TFSi de 280 ch (le même que l’Audi S3). Nous avons essayé cette version haut de gamme qui offre des prestations dynamiques impressionnantes, surtout grâce à la transmission à 4 roues motrices. Mais la grande majo­rité du marché se tournera vers le diesel. Trois niveaux sont proposés avec 120 ch pour le 1,6 TDi, et le 2,0 TDi décliné à 150 et 190 ch. Dans sa version 150 ch, le TDi se révèle assez silencieux et surtout ne consomme que 4 litres en moyenne. L’autre point important de cette Superb, c’est le système de gestion dynamique de la conduite qui propose plusieurs modes allant du plus économique au plus sportif en passant par un mode Confort qui porte parfaitement son nom et qui assure, notamment à l’arrière, un niveau de confort supérieur à celui d’une Volkswagen Passat.

À l’arrivée, s’il y a bien une berline routière qui mérite le détour, c’est cette nouvelle Skoda Superb. Le constructeur n’a pas hésité à tirer les prix vers le bas pour tenter de déranger la concurrence. Il faut dire que 23 790 euros en version essence ou moins de 27 000 euros en diesel, l’offre est sans doute la plus intéressante du marché.

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Modèle Renault Espace 1.6 dCi 160 EDC 6 Intens 7 pla
Longueur 4.85 m
Largeur 1.89 m
Hauteur 1.67 m
Coffre 785 litres
Moteur 4 cyl. 1.6 diesel à rampe commune de 160 ch à
Couple maxi. 380 Nm à 1 750 tr/mn.
Conso moy. 4.6 l/100km
Emission en CO2 120 g/km
0 à 100 km/h 9.9 s
Vitesse maxi. 202 km/h (sur circuit)
Prix 43800 €
Bonus écologique 0 €
Securité
Confort
Budget
Agrément
Sécurité routière 8 airbags, ESP, régulateur
Contenu sponsorisé