Peugeot 3008 : d’une feuille blanche

Peugeot vient de lancer la 3e génération de 3008. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le constructeur n’a pas trop le droit de se tromper !

03/04/2024
3 minutes

C'est l'un des plus beaux succès commerciaux ces dernières années pour la firme de Sochaux. Le 3008 commence sa carrière en 2009. À l'époque, il se définit comme un crossover (terme attribué aux SUV). Son style, ces rondeurs et son côté pratique à bord en font un véritable best-seller. Les autres constructeurs réagissent bien entendu, notamment Volkswagen avec le Tiguan qui parvient à faire également un très gros carton sur les ventes. La 2e génération de 3008 fait son entrée en scène en 2016. Son style novateur et surtout sa conception en font un nouveau best-seller. C'est, pour être tout à fait clair, la première Peugeot qui bénéficie d'une conception digne d'une voiture allemande, c'est-à-dire parfaitement assemblée et qui vieillit désormais beaucoup mieux avec le temps. Par la suite, le 3008 a même eu droit à des motorisations hybrides très efficaces permettant à ses ventes de rester au top encore l'année dernière.

On réinvite le SUV

Le nouveau 3008 semble vouloir remettre les compteurs à zéro. Les équipes de design et de développement sont parties d'une feuille blanche pour créer un tout nouveau SUV avec une ligne en forme de coupé. La face avant pour commencer est assez verticale et imposante à la manière de tout SUV compact. Dans le détail, on note le travail effectué sur la calandre afin d'afficher un effet 3D. C'est la partie arrière qui se distingue des autres avec cette architecture « hatchback ». La bonne nouvelle, c'est que le volume aux places arrière (garde au toit) reste tout à fait correct. En allant s'installer à l'avant, on découvre une toute nouvelle planche de bord. Et là on se sent dans un véritable cockpit, les commandes directement accessibles du poste de pilotage sont parfaitement placées. La nouveauté, c'est l'immense écran incurvé qui s'offre à nous. Il est très intuitif mais s'affranchi de pas mal d'innovations comme la vision 3D ou encore l'affichage tête haute. Ce qui attire davantage notre attention, c'est l'I-Toggle, un écran à horizontal qui permet de faire figurer les raccourcis (climatisation, radio, sièges chauffants et 7 autres fonctions que l'on souhaite y mettre). C'est simple, efficace et ça permet surtout d'éviter de fouiller dans l'écran principal, bien vu !

Une vraie Peugeot sur la route

Dans le châssis, une batterie qui n'est pas, à ce jour la plus importante de la gamme. Peugeot annonce une version offrant une autonomie plus importante (en plus de la puissance plus élevée). Pour l'heure, il est question d'un moteur de 210 ch. À première vue, pour un engin qui totalise près de 2,2 tonnes sur la balance (batteries oblige), rien de bien impressionnant. Pourtant, notre E-3008 parvient à nous offrir un vrai plaisir de conduite sur la route Napoléon. Les ingénieurs maison composés notamment de l'équipe de la Synthèse Client sont parvenus à obtenir une voiture confortable et qui offre le côté sportif de toutes les Peugeot. On le ressent dans cette direction très incisive (qui offre un rayon de braquage remarquable en ville) et une suspension gommant toutes les imperfections de la route tout en évitant les prises de roulis. Côté performances, ce E-3008 vous expédie à 100 km/h en 8,8 secondes. C'est très correct pour une familiale avec laquelle on peut avoir besoin de doubler dans les cotes. Justement, notre parcours était essentiellement montagneux, ce qui a fortement impacté la consommation en électricité. Le constructeur annonce une autonomie (WLTP, c'est la norme) de 527 km. Autant être franc, dans ces conditions, mieux vaut viser plus bas, c'est la règle généralement observée sur des voitures 100 % électriques. Avant de comparer réellement ce 3008 au nouveau Scénic dont la puissance de 220 ch embarque une batterie plus importante (il pèse 250 kg de moins que notre Peugeot, ça aide), attendons l'arrivée de la version à plus longue autonomie. D'ici là, ce nouvel E-3008 offre déjà un confort et un plaisir de conduite que seule Peugeot arrive à concevoir. C'est déjà bien !

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Marque Peugeot
Modèle E-3008
Longueur 4,54 m
Largeur 1,90 m
Hauteur 1,64 m
Coffre de 520 à 1 480 litres
Moteur électrique de 210 ch
Couple maxi. 345 Nm au démarrage
Batterie jusqu’à 160 kWh
0 à 100 km/h 8,8 s
Autonomie 527 km
Poids 2 183 kg
Vitesse maxi. 170 km/h (sur circuit)
Prix à partir de 46 990 €
Bilan écologique Bonus 4 000 €

Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Contrat d'assurance : résilier en ligne

Puis-je résilier mon contrat d'assurance par voie électronique ?

Législation 16 avril 2024

Smart #3 Brabus : une nouvelle ère

Une Smart aussi longue qu’une Golf, 100 % électrique et qui accélère comme une Porsche 911 ! C’est ce que représente la nouvelle #3 que nous avons essayée dans sa version Brabus.

Actus et essais autos 15 avril 2024

Entreprises : même pour les excès de moins de 5 km/h désigner le conducteur est obligatoire !

Représentants légaux et entrepreneurs individuels soyez attentifs : des avis de contravention sont envoyés en cas de non-désignation du conducteur pour des excès de vitesse de moins de 5 km/h avec une amende de 450 € minimum à la clé.

Législation 12 avril 2024