Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

Peugeot 208 restylée vs Mazda 2 : match très serré

Peugeot vient d’offrir un restylage à la 208, alors que Mazda a totalement transfiguré sa citadine, la Mazda 2. Si la Peugeot est aujourd’hui une référence dans sa catégorie, la Mazda 2 est-elle capable de lui tenir tête ?

Depuis que le Renault Captur lui a ravi la 2e place, la Peugeot 208 est aujourd’hui la 3e voiture la plus vendue dans l’Hexagone. Un classement qui devrait sans doute changer puisqu’à peine 3 ans ont séparé le lancement de son restylage, intervenu il y a quelques mois à peine. Peugeot entend redonner un peu de tonus à sa citadine polyvalente avec des feux et une calandre retouchés à dose homéopathique. Ce sont surtout les feux arrière qui permettront de mieux la différencier avec leur forme de griffe. De son côté, Mazda offre une refonte complète pour la Mazda 2. Elle affiche d’ailleurs le coup de crayon le plus original de la catégorie des citadines. Il se caractérise par une ligne très posée sur la route et surtout un long capot avant, que l’on trouve d’ailleurs sur toutes les récentes Mazda. 

STYLE ORIGINAL POUR LA MAZDA 2

Ce style est tout simplement unique aujourd’hui dans l’automobile et il faut le reconnaître, il est un peu sportif, soit, mais surtout très élégant. Et trouver une voiture sur la catégorie des citadines polyvalentes qui parviennent à réunir visuellement ces deux atouts n’est pas chose simple. Visiblement Mazda a trouvé la solution. À bord, on est vite surpris par la présentation. Si on pouvait reprocher aux précédentes Mazda leur intérieur un peu cheap, celle-ci est là pour nous démontrer exactement le contraire. Avec son style très chic, ses cuirs sur la planche de bord et ses matières moussées, cette Mazda 2 peut sans problème aller s’attaquer à des voitures premium comme la DS3 ou l’Audi A1. Mais attention, la qualité intérieure de la 208 n’est pas en reste pour autant. Peugeot a trouvé ici le mix idéal avec un environnement un brin sportif, une présentation très originale et une bonne ergonomie globale. Si certains auront peut-être du mal à trouver leurs marques avec le volant assez petit, d’autres y trouveront une position de conduite parfaite. 

LA 208 PLUS ACCUEILLANTE

En passant aux places arrière, la 208 offre un volume assez généreux pour une citadine, même quand on est grand (ou grande). C’est beaucoup moins le cas de la Mazda 2 qui se révèle plus limitée sur le volume arrière, aussi bien pour la garde au toit que pour les jambes. Concrètement, la japonaise conviendra à des enfants et ados, mais les adultes se sentiront mieux dans la française. Côté coffre, c’est l’égalité quasi parfaite puisque seulement 5 litres de contenance séparent nos deux urbaines. 

MAZDA PLUS CONFORTABLE

Dès que l’on démarre avec la Peugeot 208, on est très vite séduit par la clarté de l’habitacle grâce au toit en verre de série sur notre finition Féline et, aussi, par la taille du volant qui offre une grande maniabilité. La Mazda 2 se révèle très facile également et sa boîte automatique suffisamment réactive. La 208 s’offre également une nouvelle boîte auto mais ce n’est visiblement pas exactement celle que l’on trouve dans les 308 et 508. On ressent en effet les points de patinage lorsque l’on est proche de l’arrêt total, ce qui gâche un peu l’agrément global. Côté confort de suspension, la Peugeot est devant la Mazda même si la tendance s’inverse lorsqu’il s’agit d’insonorisation où le japonais semble avoir apporté plus de soin. Côté moteurs, la Peugeot est un brin plus performante avec ses 20 ch supplémentaires, alors que les deux sont à égalité sur la consommation et le CO2 (neutre). En sortant de la ville, certains apprécieront le côté plus sportif de la 208, d’autres le confort de la Mazda 2. À l’arrivée, si nous pensions que la 208 allait conserver facilement sa position de référence, il faut reconnaître que le choix devient presque difficile face à la Mazda 2. Reste à mettre dans la balance le réseau plus dense de Peugeot face à celui de Mazda en France mais aussi la notoriété moins élevée sur la petite japonaise. De toute évidence, s’il y a une voiture qui a l’étoffe pour faire de l’ombre aujourd’hui à la 208, c’est bien cette Mazda 2.

GALERIE

Contenu sponsorisé