Actualités Dernières actualités
Essais auto
par

​Opel Rocks-e : l’Ami d’Outre-Rhin

Propriété du Groupe Stellantis (PSA et Fiat Chrysler Automobiles), Opel dégaine la cousine de la Citroën Ami : la Rocks-e.

Cette mini citadine sans permis est également 100 % électrique. Niveau look, nous sommes face à la même voiture avec des portes dont l'ouverture s'inverse selon le côté. Pas de surprise en matière de design. Il faut dire que la Citroën Ami a été conçue pour coûter le moins cher possible. 

L'Opel Rocks-e reprend logiquement les mêmes éléments à quelques détails près : le logo (encore heureux), les enjoliveurs et le code couleur très jaune qui permet à la marque au Blitz de mieux s'identifier. Côté technique, c'est la même recette aussi, logique : un moteur électrique qui permet d'atteindre 45 km/h pour une autonomie WLTP de 75 km. Dépourvue de tout équipement (clim, airbag ou radio), elle ne pèse que 471 kg sur la balance. Ce lancement intervient alors qu'en Allemagne la législation est proche de la nôtre sur les véhicules éligibles au permis AL (cyclomoteurs légers et voitures limitées à 45 km/h accessible dès l'âge de 15 ans). 

Si Opel a annoncé plusieurs niveaux de finitions (Rocks-e, Rocks-e Klub et Rocks-e TeKno), aucun tarif n'a transpiré. Pour rappel, la cousine Ami de Citroën est affichée 6 990 euros (900 euros de bonus écologique à déduire). Opel doit lancer sa Rocks-e pour cet automne sur le marché allemand et dans d'autres pays en 2022.

GALERIE