Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

Nissan Qashqai : Toujours le roi ?

Après 7 ans, Nissan remplace son best-seller, le Qashqai. La volonté clairement avouée par le constructeur est de rester numéro 1 des ventes sur la catégorie des crossover en devenant la nouvelle référence.

Le marché des crossover est sans doute celui qui progresse le plus depuis 5 ans. Nissan fut d'ailleurs l'inventeur en quelque sorte de cette catégorie de véhicule. Le principe étant de recourir à l'habitabilité d'un monospace et de lui ajouter un côté “taillé pour l'aventure”. En 2007, alors que le marché des SUV compact arrivait rapidement à saturation, Nissan a pris tout le monde à contrepied avec le Qashqai. En présentant l'engin à la presse, en annonçant qu'il ne s'agissait pas d'un SUV mais d'un crossover et qu'il venait remplacer la berline compacte Almera, personne n'y a vraiment cru. Mais la presse peut aussi se tromper car le grand public, lui, a vu le Qashqai d'un autre œil. Un véhicule qui finalement n'était pas aussi statutaire qu'un SUV, qui répondait tout de même aux mêmes besoins qu'un SUV et surtout qui ne s'avérait pas plus cher qu'une Golf. Résultat, le Qashqai est devenu le véhicule le plus vendu par Nissan avec plus de 2 millions d'unités écoulées dans le monde. Le Qashqai figure même sur le podium des ventes toutes voitures confondues dans certains pays. C'est le cas de l'Irlande où le crossover est la 2e voiture la plus vendue, derrière la Golf justement.
En France, le Qashqai est loin d'être en tête des ventes puisque le Peugeot 3008 lui a ravi la place sur la catégorie, mais sachez qu'avec 165 000 unités, ce véhicule représente une très grosse part de marché dans l'Hexagone, surtout pour une marque importée.

STYLE PLUS DYNAMIQUE

Pour le style, si la silhouette reste assez proche de l'ancienne mouture, l'allure globale se révèle beaucoup plus dynamique et plus affirmée. Même s'il n'est pas question de choquer ou de rendre ce crossover plus voyant qu'il ne l'était, ce nouveau Qashqai suit la vague du véhicule tirant vers le monospace surélevé, mais avec ce qu'il faut de dynamisme pour séduire. En somme, Nissan nous démontre ici que personne n'a besoin de lui expliquer comment dessiner un crossover. Dans le détail, on remarquera l'efficacité visuelle de la nouvelle calandre en V, mais aussi les feux entièrement à LED qui, au-delà du style, permettront surtout de mieux voir la nuit.

TOTALEMENT REPENSÉ

Une fois à bord, ce nouveau Qashqai fait très vite oublier le côté un brin lugubre et minimaliste de l'ancien. Même si ce dernier reste assez irréprochable sur la qualité des matériaux, le nouveau fait, de loin, beaucoup mieux. Cela s'accompagne d'une présentation amenant les occupants à une ambiance plus haut de gamme. Dans le détail, l'ergonomie est également repensée avec un écran tactile plus grand dont l'Interface est simplifiée pour accéder à Internet et télécharger des applications. Le levier de frein à main situé entre les deux sièges avant a été remplacé par un bouton de frein de parking électrique permettant de dégager une vaste console centrale de rangements. En passant à l'arrière, le nouveau Qashqai progresse sensiblement sur l'espace aux jambes alors que la garde au toit demeure une référence. Quant au coffre, il gagne 20 litres de contenance par rapport à l'ancienne mouture et permet surtout de compartimenter grâce à deux trappes.

PLUS FACILE ET PLUS SÛR

Sous le capot de notre version prend place un bloc 1,5 dCi de 110 ch. Sans nous coller littéralement au siège - ce n'est pas le but recherché - il offre de très bonnes prestations avec un couple généreux disponible suffisamment tôt pour éviter de martyriser le levier de vitesse. Il avance une consommation de 3,8 litres et présente surtout l'intérêt de n'envoyer que 99 g/km de CO2 dans l'atmosphère. Ce qui surprend tout d'abord, c'est le confort des nouveaux sièges qui permet de réduire les risques de fatigue du conducteur, mais aussi le progrès effectué sur la direction. Désormais asservie à la vitesse, elle se révèle plus progressive et surtout plus maniable en ville. Notre crossover devient donc plus facile à faire évoluer dans les encombrements et grâce à sa caméra de recul (autonettoyante) il peut se garer très facilement, surtout si l'on opte pour le système de parking automatique (il fait tout, tout seul). Là où le Qashqai a également progressé, c'est dans le domaine de la sécurité avec de nombreuses aides à la conduite qui permettent d'éviter au conducteur un véhicule dans l'angle mort ou un freinage trop tardif sur la voiture qui précède. Sur de longs parcours, on remarque également un bon travail sur la suspension permettant d'obtenir une meilleure tenue de cap, mais aussi un niveau de confort supérieur à l'ancien Qashqai.
À l'arrivée, avec une fourchette de tarifs située entre 21 490 et 35 110 euros, ce nouveau Qashqai peut, sans hésiter, être considéré comme la nouvelle référence de la catégorie des crossovers. En attendant la réaction de l'un des 14 autres concurrents…

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Modèle Nissan Qashqai 1.5 dCi 110 Acenta
Longueur 4.37 m
Largeur 1.8 m
Hauteur 1.6 m
Coffre 430 litres
Moteur 4 cyl. en ligne diesel à rampe commune de 110 ch à 4 000 tr/mn
Couple maxi. 260 Nm à 1 750 tr/mn
Conso moy. 3.8 l/100km
Emission en CO2 99 g/km
0 à 100 km/h 11.9 s
Vitesse maxi. 182 km/h (sur circuit)
Prix 26040 €
Bonus écologique 0 €
Securité
Confort
Budget
Agrément
Sécurité routière 7 airbags, ESP, régulateur adaptatif, camera arrière multitâches…
Contenu sponsorisé