Mazda MX5 : 35 ans, toujours plébiscité !

C’est le roadster le plus vendu de toute l’histoire de l’automobile. En 2019, la Mazda MX- 5 dépassait le cap du million d'unités produites. La raison ? Elle est belle, attachante, offre de belles sensations et est la plus abordable. Retour sur 4 générations de roadsters et essai de la série spéciale 35e anniversaire.

10/07/2024
3 minutes

Petit cours d'histoire. Nous sommes dans les années 80. Un journaliste américain, Bob Hall, alors en voyage au Japon pour l'essai de la Mazda RX-7, parvient à convaincre Kenichi Yamamoto, alors ingénieur en chef de la marque, de créer un roadster. Passionné par ce type de voiture, notamment par les anglaises, il se voit confier un projet. Il se trouve en Californie dans les années 80 et achète à peu près tout ce qui existe à cette époque en petits roadsters (Triumph, MG, Alfa Romeo ou encore Lotus, le choix ne manque pas). En 1989, c'est la naissance devant le grand public de celui qui va être un best-seller : la MX-5 donne un vrai coup de jeune. Elle est pratique, offre un rayon de braquage meilleur que la plupart des citadines, est facile à prendre en main, sa capote s'ouvre et se referme manuellement en quelques secondes, et… elle est plus abordable et plus fiable que les anglaises et italiennes de cette période. Cette première génération, appelée Miata aux États-Unis ou Euros Roadster au Japon est le roadster le plus simple à utiliser, le moins cher et le plus fiable. Ces deux phares escamotables en font une voiture que l'on veut collectionner aujourd'hui. La plupart des MX-5 (NA pour la 1re génération) a largement plus de 100 000 km au compteur. Malgré cela, leur cote a tendance à grimper très fort. Un MX-5 NA en très bon état et avec moins de 50 000 km peut se vendre facilement pour plus de 20 000 euros. Plutôt pas mal pour une voiture de plus de 30 ans vendue autour des 14 000 dollars lors de son lancement…

1998 - MX-5 (NB) : mal aimée, plus pour longtemps !

En 1998, la deuxième génération fait son entrée en scène. Elle est un peu plus moderne avec sa direction assistée et son look tout en rondeur qui fait penser à celui d'une Jaguar XK8 (arrivée 2 ans plus tôt). Cette version progresse dans tous les domaines avec son ergonomie plus pratique, un coffre un peu plus grand et son excellent moteur 1,6 l d'entrée de gamme qui fait presque mieux que le moteur plus puissant. Aujourd'hui, elle représente peut-être celle que l'on aime le moins, on la trouve souvent en occasion sous la barre des 15 000 euros, mais ne vous y trompez pas, cela ne durera pas !

2006 - MX-5 (NC) : la modernité !

En 2006, le constructeur dégaine la 3e génération de MX-5. C'est en quelque sorte l'ère de la modernité avec un volant réglable sur les 2 axes permettant une meilleure position de conduite, une ergonomie totalement repensée avec notamment la connectivité Bluetooth pour téléphone, ses multiples Airbags et son ESP de série, cette mouture se distingue aussi par son look un peu plus marqué au niveau des passages de roues. Dans les côtés pratiques, le toit ne pèse désormais que 37 kg ce qui le rend encore plus facile à faire disparaître à l'arrière avec une main. Côté moteur, c'est toujours la même recette avec un bloc 1,8 litre d'entrée de gamme qui fait presque mieux le job que le 2,0 litres plus puissant. Cette 2e génération voit actuellement ses tarifs en occasion baisser légèrement, notamment face à la génération ND (actuelle). Il faut donc garder l'œil bien ouvert pour dénicher la perle rare.

2015 - MX-5 (ND) : la plus homogène

L'arrivée de la 4e MX-5 a permis d'améliorer encore l'efficacité de la suspension sur petites routes, tout en offrant le meilleur niveau de confort des 4 générations. De l'extérieur, elle se distingue par sa fluidité de ligne et ses feux amincis.

Essai de la 35e anniversaire

À bord, la nouvelle version nommée 35e anniversaire inaugure un écran central plus grand (plus simple et plus rapide à utiliser), un bouton de coupure d'alerte sonore à la survitesse mais aussi un mode Track. Ce mode permet aux novices de la propulsion d'aller sur circuit et de s'entraîner à faire dériver le train arrière. Ce système retarde au maximum l'intervention de l'ESP afin de permettre au pilote de s'offrir de belles sensations tout en restant en sécurité. Pour le reste, on retrouve le roadster le plus homogène du monde. Contrairement aux idées reçues, cette MX-5 est aussi urbaine que routière. Bien que plus longue qu'une Fiat 500e, elle braque beaucoup mieux que l'italienne ! De quoi se faufiler encore mieux dans les encombrements alors que son autonomie et son confort global vous inviteront aux longs parcours à la campagne. Côté moteurs, notez que le 2 litres de 184 ch va bientôt être retiré du catalogue de Mazda Europe (normes oblige…). Dommage, même si le bloc 1,5 litre de 131 ch offre quasiment autant de plaisir de conduite avec une sonorité montant un peu moins haut. 
À l'arrivée, pour un tarif situé à 33 000 euros, ce roadster est de loin le plus abordable et le plus polyvalent du marché automobile. À cela, il convient aussi de compter sur une garantie difficile à battre, surtout avec une telle fiabilité globale…

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Marque Mazda
Modèle MX-5 35e anniversaire 1,5 l 132 ch
Longueur 3,91 m
Largeur 1,73 m
Hauteur 1,23 m
Coffre 130 litres
Moteur 4 cyl. 1,5 litre ess. de 132 ch à 7 000 tr/mn
Couple maxi. 152 Nm à 4 500 tr/mn
Emission en CO2 142 g/km
0 à 100 km/h 8,3 s
Poids 1 078 kg
Vitesse maxi. 204 km/h (sur circuit)
Recharge plein en 2 mn
Prix 33 000 €
Bilan écologique malus 153 €

Actualités et conseils

Découvrir tous nos articles

Renault Rafale : nouvelle voiture du Président Macron

Renault a profité des cérémonies du 14 juillet pour offrir au Président de la République sa nouvelle voiture.

Actus et essais autos 16 juillet 2024

Honda : la Prélude de retour

Honda vient de nous faire parvenir une petite surprise qui pourrait bien devenir réalité dans les années à venir.

Actus et essais autos 12 juillet 2024

Passagers à bord : gare au surnombre !

Avec des amis, nous souhaitons nous rendre à une fête organisée dans la commune d'à côté. Histoire de ne pas multiplier les trajets, pouvons-nous nous serrer et utiliser la banquette arrière à plusieurs ? 

Législation 11 juillet 2024