Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

Francfort 2015 / Mercedes Classe S Cabriolet : le must

Entre les nombreuses nouveautés peuplant le stand Mercedes, voici le cabriolet 4 places le plus confortable du monde. C’est du moins comme cela que Mercedes définit la Classe S Cabriolet qui fait ici son entrée en scène. De notre envoyé spécial Nicolas Heidet, depuis le Salon de Francfort.

Très imposant, ce gros cabriolet 4 places représente ce qui se fait de mieux aujourd’hui pour la marque à l’étoile. Outre l’habitacle calqué sur le coupé Classe S où les cuirs pleine fleur, l’aluminium et les boiseries nobles ne manquent vraiment pas, le Cabriolet Classe S bénéficie d’un système nommé Aircap qui se déploie en haut du pare-brise afin de réduire les turbulences dans l’habitacle. Côté moteurs, 3 blocs essence avec le V8 4.7 litres biturbo de 455 ch (S500), le V8 5.5 litres de 585 ch pour 900 Nm (S63 AMG) et le V12 6.0 litres biturbo de 630 ch et 1 000 Nm de couple pour la S65 AMG. Comme pour le coupé Classe S, Mercedes vise directement des marques comme Bentley et Rolls Royce, pour un tarif « presque » plus abordable : à partir de 150 000 euros pour la version S500 Cabriolet.

Interview Marc Langenbrinck, Président de Daimler France : « Francfort, un feu d’artifice »

MARC LANGENBRINCK WEB

Nicolas Heidet (NH) : Y a t-il en ce moment un autre constructeur qui lance autant de nouveauté par mois que Mercedes ?

Marc Langenbrinck : C’est vrai que, depuis 3 ans, les lancements s’enchaînent à un rythme très élevé. C’est un peu dur pour notre réseau. Il faut qu’ils puissent suivre et composer avec toutes les nouveautés qui arrivent et que les vendeurs puissent expliquer tous les modèles aux clients, mais pour nous c’est du pain bénit. Imaginez, qu’aujourd’hui, nous n’avons jamais occupé autant de segments de marché.

NH : Sur le stand, vous avez un imposant cabriolet, le S Cabriolet, c’est historique pour la marque. Vous comptez aller taquiner des constructeurs comme Rolls Royce ou Bentley ?

Marc Langenbrinck : Avant tout, le Cabriolet Classe S, c’est un peu tout ce que Mercedes peut mettre aujourd’hui dans une voiture aussi bien en terme de confort, de sécurité et de luxe. Pour nous, ce qui est important, c’est de conserver notre clientèle de passionnés qui attendent ce cabriolet depuis longtemps. Mais il faut savoir aussi que sur ce type de modèle, la moitié des clients viennent d’autres marques et je ne vous cache pas que nous l’avons aussi lancé pour ça.

NH : Chez Daimler, vous avez aussi Smart avec la nouvelle Fortwo Cabriolet présentée ici au salon. Vous avez lancé une toute nouvelle gamme de Fortwo et Forfour il y a moins d’un an. Quel bilan pour cette première année ?

Marc Langenbrinck : Smart progresse de 75 % par rapport à l’année dernière. La Fortwo a sa communauté de fans et se vend quasiment toute seule. La Forfour fonctionne très bien également pour ses nouveaux moteurs, sa nouvelle boîte robotisée et ses côtés pratiques.

NH : Sachant que le choix en cabriolets a tendance à diminuer fortement, cette Smart cabriolet justement, qu’est-ce qu’elle représente aujourd’hui sur les ventes de Fortwo ?

Marc Langenbrinck : Jusqu’ici, le cabriolet était à 20 % des ventes de la Fortwo. Mais la nouvelle génération apporte plus de confort, est mieux finie et se révèle assez pratique (les 2 arches de toit qui s’intègrent dans le coffre), sans oublier le côté fun bien entendu. C’est surtout le seul cabriolet du marché qui offre 6 mètres de rayon de braquage. Alors je pense que l’on ne devrait pas avoir trop de problèmes pour dépasser les 20 % de mix de vente.

Photos : © Julie Razurel

GALERIE

Contenu sponsorisé