Actualités Dernières actualités
Actus et essais autos
par

BMW X1 2022 : le futur de BMW

BMW lance une nouvelle génération de X1. Ce SUV compact est transfiguré, surtout son intérieur. Il faut reconnaître ici une nouvelle ère pour le constructeur bavarois.

La France représente 6,5 % du marché mondial du X1 chez BMW. Ce petit SUV est désormais une traction (sauf si on opte pour la version xDrive), à l'instar de la dernière Série 1. Mercedes en a fait autant avec ses véhicules d'entrée de gamme comme la Classe A et le GLA. C'est justement ce dernier qui est visé par notre X1. Ce SUV, dont la première génération est arrivée sur le marché en 2009, s'est vendu 2,7 millions d'unités dans le monde. Une vraie "success story"…

Un style plus affirmé que jamais

La face avant se veut plus imposante que jamais (c'est à la mode) et, surtout, l'ensemble de la ligne de ce BMW X1 n'a jamais été aussi dynamique. Cette 3e génération fait même penser à un X3, mais en mieux, en plus équilibré globalement (avec sa longueur de 4,50 mètres, il reprend presque les cotes du premier X3). D'ailleurs, il suffit de regarder le volume dédié aux places arrière pour se convaincre des bienfaits d'un tel allongement. Les passagers arrière, même les ados taille adulte y trouveront largement leur aise. Ce nouveau X1 fait même un peu mieux qu'un GLA dans ce domaine, le volume et la garde au toit se révèlent même presque inattendus. C'est aussi le cas de la présentation intérieure. En s'installant à bord, tous les repères que l'on pouvait avoir dans une BMW ont pour ainsi dire disparu. On peut même parler d'une toute nouvelle ère pour le constructeur bavarois. Pour commencer, les écrans ne sont plus les mêmes que par le passé, si bien que l'on retrouve quelque chose d'aussi épuré que chez Mercedes. Mais là où tout change également, c'est pour l'ergonomie globale. La console centrale n'a plus de molette de contrôle, quasiment plus de boutons non plus, sauf pour gérer la boîte robotisée (avant ou arrière). Le constructeur a décidé de simplifier l'intérieur de son X1 sans pour autant s'interdire une grande qualité de fabrication. Il demeure que, vu le tarif de notre modèle d'essai, c'est un peu la moindre des choses… Côté équipement, il ne faut pas hésiter à piocher dans la liste d'options ce qui n'est pas une nouveauté. La finition M Sport, à elle seule, est affichée à près de 4 000 euros. Mais admettons que ce pack M lui va tout de même à ravir. Dans les détails, l'utilisation des différentes commandes a été simplifiée, notamment pour le système d'info-divertissement, désormais plus rapide et plus simple à gérer. Une bonne chose. Autre détail, les commodos ont aussi changé. Quand on change de file, celui du clignotant fait moins qualitatif au toucher (plus léger et rigide) que ceux des générations précédentes. Si cet intérieur est aussi « tech », c'est que ce nouveau X1 sera bientôt disponible en version 100 % électrique.

Un bloc 3 cylindres sobre et efficace

Pour le moment, BMW propose un diesel et un moteur essence. C'est ce dernier que l'on retrouve notre modèle d'essai. Il s'agit d'un bloc 1,5 litre turbo qui équipe depuis quelques années la Mini Cooper. En utilisation urbaine, notre moteur répond parfaitement, grâce notamment à une boîte robotisée (double embrayage) très efficace. Toutefois, compte tenu du temps de réaction, il conviendra souvent, en ville, d'opter pour le mode Sport pour la boîte si on veut démarrer vite ou relancer l'engin pour doubler ou s'insérer rapidement dans une file. Après avoir remarqué que la suspension filtrait parfaitement l'état des chaussées, il est temps de la tester en autoroute. Là encore, si le moteur ne vous colle pas à votre siège, il reste tout à fait efficace pour un parcours confortable et offre de bonnes relances. En sortant de l'autoroute, on constatera que l'éclairage, malgré l'option adaptative, est meilleur sur d'autres modèles de la gamme. Côté liaison au sol, la direction démontre une très bonne précision. On regrette simplement ne pas avoir 4 roues motrices car le caractère sous-vireur de notre engin ne reflète plus vraiment la philosophie BMW.

Toujours est-il qu'à l'arrivée, même s'il est bien loin d'être abordable pour un SUV de cette catégorie (ses concurrents directs avec des étoiles et des anneaux ne le sont pas plus), ce nouveau X1 est une belle surprise aussi bien à vivre tous les jours qu'à regarder…

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Marque BMW
Modèle X1 sDrive 18i 136 M Sport DKG7
Longueur 4,50 m
Largeur 1,84 m
Hauteur 1,64 m
Coffre 540
Moteur 3 cyl. 1,5 l turbo essence de 136 ch à 5 000 tr/mn
Couple maxi. 230 Nm à 1 500 tr/mn
Conso moy. (constatée) 6 l aux 100 km
Emission en CO2 143 g/km
0 à 100 km/h 9,2 s
Vitesse maxi. 208 km/h (sur circuit)
Prix (Modèle essayé : 48 530 €) à partir de 39 900 €
Bilan écologique Malus 400 €
Contenu sponsorisé