Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

BMW M235i : esprit retrouvé

BMW remplace son coupé Série 1 par la Série 2. À cela, il ajoute une version préparée par M qui permet à ceux qui veulent renouer avec l'esprit des anciennes Série 3, de retrouver le côté jouet qui, longtemps, a caractérisé les modèles de la marque.

On peut louer le savoir-faire de BMW, mais il faut le reconnaître, à moins d'aller chercher des versions M parfois très coûteuses, le constructeur a tendance à s'embourgeoiser. Après tout, il ne faut pas lui en vouloir. Le récent coupé Série 4 est moins sportif que la Série 3 coupé qu'il vient remplacer, ce qui ne l'empêche pas d'être la plus plaisante à conduire au quotidien face à ses concurrentes de chez Audi et Mercedes. Avec la Série 2, le constructeur raccroche les wagons avec ceux qui recherchent une voiture compacte plus agile, offrant davantage de sensations.

COMPACTE ET SPORTIVE
Visuellement, on retrouve sur cette Série 2 l'esprit très court des Série 3 des années 80. Le constructeur ne s'est d'ailleurs pas contenté de transformer une Série 1 en coupé. La face avant a été revue pour adopter le même regard très affûté que les Série 4 et autres BMW très récentes. Dans cette déclinaison M235i, la Série 2 ne joue pas pour autant les sapins de Noël en s'affublant d'éléments très distinctifs pour jeunes conducteurs en quête de virilité (la M2 s'en occupera).
À bord, on retrouve plus logiquement l'ambiance de la Série 1. Une ergonomie toujours aussi parfaite et des matériaux qui situent la voiture un petit cran au-dessus de l'A3 et de la Classe A. Côté volume, cette Série 2 ne fait pas de miracle aux places arrière mais celui de son coffre demeure tout à fait correct avec tout de même 390 litres.

SI ON CHANTAIT !
Dès le démarrage, et ce malgré l'excellente chaîne hi-fi Bose présente dans notre voiture d'essai, on ne peut s'empêcher d'écouter le bloc 6 cylindre en ligne. Ce moteur 3,0 litres est dopé par deux turbos pour atteindre la puissance de 326 ch. Il est accouplé à une boîte automatique ZF à 8 rapports (toujours la meilleure boîte automatique du monde, jusqu'à preuve du contraire) et le système de gestion dynamique de BWM permettant concrètement de ne consommer que 7 litres en ville (mode Eco Pro) en effleurant les pédales ou de transformer instantanément la voiture en kart (mode Sport +). Sans aller chercher ce mode sur route ouverte, on se fait très vite plaisir au volant de cette M235i. La direction et le train avant offrent une efficacité redoutable et le train arrière, légèrement joueur, ne viendra pas piéger les novices en excès d'optimisme. Sur route fermée en Andalousie, nous avons sollicité très fort les 326 ch de cette petite BMW pour afficher des performances capables d'effacer de son rétroviseur une Porsche Boxster, voire d'agacer une 911 Carrera S. Bien entendu, dans cette déclinaison sportive, la BMW Série 2 est chère, mais rassurez-vous, la version diesel peut se révéler très fun également…

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Modèle BMW M235i
Longueur 4.45 m
Largeur 1.77 m
Hauteur 1.41 m
Coffre 390 litres
Moteur 6 cyl. 3,0 litres biturbo essence de 326 ch à 5 800 tr/mn
Couple maxi. 450 Nm à 1 300 tr/mn
Conso moy. 7.6 l/100km
Emission en CO2 176 g/km
0 à 100 km/h 4.8 s
Vitesse maxi. 250 km/h (sur circuit)
Prix 47600 €
Bonus écologique -3000 €
Securité
Confort
Budget
Agrément
Sécurité routière 7 airbags, ESP, régulateur adaptatif…
Contenu sponsorisé