Actualités Dernières actualités
Actus et essais autos
par

BMW 420d Gran Coupé : diesel is not dead !

Le diesel n’est pas mort. Il suffit pour cela de prendre le volant d’une berline comme cette BMW Série 4 équipée d’un « modeste » 4 cylindres. Explications !

On peut vous expliquer que le diesel en ville, cela n'a quasiment aucun intérêt. Mais quand il s'agit de faire de longs parcours, ce qui est le cas d'une grande majorité de Français qui ne vivent pas dans de grandes villes disposant d'un réseau de transport en commun développé, aujourd'hui, aucune voiture essence, hybride ou électrique ne lui va à la cheville. Sauf que… le diesel doit disparaître (en Europe), soit, mais d'ici là, autant profiter de ces moteurs qui, en 40 ans d'évolution, ont le plus marqué par leur performance et leur sobriété.

Séduisante

C'est le cas justement de notre BMW Série 4 Gran Coupé. Cette seconde génération présente une ligne vraiment plus séduisante que la première. Pourquoi ? Tout simplement parce que ses traits sont plus marqués que la première, ses flancs plus galbés et son regard plus audacieux. Seuls certains trouveront assez volumineux le double haricot mais c'est désormais la manière, pour le bavarois, de hiérarchiser ses modèles. À l'arrivée, cette Série 4 Gran Coupé est élégante, dynamique et assez discrète. À bord, on est immédiatement surpris par la présentation. En face une Audi A5 Sportback ne peut se comparer sur la qualité des matériaux. Pourtant, une A5, c'est très bien ! Mais il semblerait que BMW ait, depuis 2 ou 3 ans, décidé d'en mettre un peu plus chez ses fournisseurs que son concurrent aux anneaux. Les puristes regretteront probablement les compteurs ronds des anciennes BMW qui sont remplacés depuis quelques années par une dalle LCD incluant des compteurs anguleux très… différents. Mais, là encore, c'est comme ça ! Ce qui reste, c'est la grande qualité de fabrication et la justesse du choix des matériaux. L'ergonomie du système d'info-divertissement a progressé, c'est vrai. Il est même mieux que celui d'une Audi A4/A5, mais loin de ce que l'on trouve dans la récente Mercedes Classe C (question de cycle de vie et de sortie des véhicules probablement). Pour finir, malgré son look de coupé avec son toit qui plonge un peu, le volume, même quand on est grand, est appréciable à l'arrière et le coffre très généreux.

900 km, au bas mot

C'est là tout l'intérêt de ce genre de berline routière, la consommation et l'autonomie qui en découle. Le moteur avec ses 190 ch ne passera pas la majorité de son temps à vous coller à votre siège même si le mode Sport lui assure un peu plus de réaction et de vigueur. Ce que cette Série 4 apporte le plus, c'est le confort de conduite. Un Gran Coupé au toucher de velours sur route. Pourtant, notre modèle n'est pas équipé de suspensions pilotées et ne prétend pas apporter une sportivité particulière, mais les faits sont là : elle fait le job en vous apportant un excellent niveau de confort et de sécurité qui n'a pas grand-chose à envier à des berlines de plus haut rang. Alors parcourir de nombreux kilomètres sur autoroutes et sur départementales devient, malgré la circulation, un vrai plaisir à bord de cette berline/coupé. 

Son tarif est situé à près de 60 000 euros. C'est élevé, mais les prestations sont bien là, alors…

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Marque BMW
Modèle 420d Gran Coupé
Longueur 4,78 m
Largeur 1,85 m
Hauteur 1,44 m
Coffre 470 à 1 290 litres
Moteur 4 cyl. 2 litres turbo micro-hybride de 190 ch à 4 000 tr/mn
Couple maxi. 400 Nm à 1 750 tr/mn
Conso moy. 4,8 l aux 100 km
Emission en CO2 126 g/km
0 à 100 km/h 7,3 s
Vitesse maxi. 235 km/h (sur circuit)
Prix 56 850 €
Bilan écologique neutre 0 €
Contenu sponsorisé