Actualités Dernières actualités
Actualités et essais auto
par

BMW Série 3 Touring : La perfection break

Après la berline Série 3, BMW lance un tout nouveau break. Pouvoir rouler dans une familiale plus spacieuse avec tous les avantages d'une Série 3, une recette très appréciable.

C'est en 1987 que le premier break Série 3 vit le jour. Même si dans l'Hexagone, ce type de carrosserie ne représente pas la grande majorité des ventes, la BMW Série 3 Touring a toujours eu beau¬coup de succès. Pour cette nouvelle génération, on retrouve bien entendu la face avant de la toute récente Série 3 alors que le profil s'allonge de presque 10 cm dont l'empat¬tement augmenté de 5 cm. Tout cela s'effectue au profit de la partie arrière. On gagne en effet quelques précieux milli¬mètres au niveau des jambes face à la génération pré¬cédente. Pour le coffre, la conte¬nance varie de 495 à 1 500 litres avec une banquette 60/40/60 rabat¬table.

Parmi les petites nouveautés, on peut désormais compter sur une ouverture électrique du hayon en série, mais aussi la possibilité d'opter pour différents packs comprenant des barres télesco¬piques dans le coffre afin de tout ran¬ger plus facilement. Autre détail, il suf¬fit de glisser son pied sous le coffre (clé en poche) pour que le hayon s'ouvre. Là encore, c'est extrêmement pratique lorsque l'on a les mains pleines. En repassant à l'avant, on retrouve tout naturellement l'intérieur de la BMW Série 3. Notre finition “Modern”, nou¬velle au catalogue, se distingue par un traitement différent de la planche de bord avec un ton sable aussi bien au niveau de la planche elle-même que du volant et des compteurs. On obtient ainsi une ambiance très “zen” assez inhabituelle chez le constructeur. Pour le reste, l'ergonomie de la Série 3 étant déjà au top niveau, le break en fait tout simplement autant. Toutefois, le constructeur a semble-t-il jugé utile de mettre totalement à jour l'interface gra¬phique du système i-Drive (GPS, chaîne hi-fi, téléphone…).

Le style est plus beau, plus clair et encore plus rapide sachant que le pré¬cédent était déjà, en le comparant à ceux de Mercedes, Audi, Lexus, Volvo, Porsche et les autres, le plus rapide de tous. En somme, nous sommes déjà dans un break dont la vie à bord frise la perfection. Plus à l'avant encore, on trouve le très connu 2,0 litre diesel à rampe commune (320d). Avec 184 ch et 380 Nm de couple, il est associé à une boîte automa¬tique à 8 rapports.

A cela, il faut ajou¬ter le système de gestion dynamique de la conduite agis¬sant aussi bien sur la direction, la suspen¬sion et l'accélérateur permettant de choi¬sir entre différents modes allant du plus économique au plus sportif. Notre break se permet donc un 0 à 100 en seulement 7,7 secondes alors que sa consomma-tion moyenne est annoncée à seule¬ment 4,7 litres pour 124 g/km de CO2. On obtient donc un break très agréable sur route et dont le comportement tient totalement de la berline. Une liaison au sol frisant là encore la perfection avec dosage parfait du compromis confort/dynamisme.

Le tarif de notre 320d Touring est certes élevé mais, compte tenu des prestations et de l'économie de carbu¬rant qu'un tel moteur représente, il est totalement justifié.

GALERIE

FICHE TECHNIQUE

Modèle BMW 320d Touring Modern
Longueur 4.62 m
Largeur 1.81 m
Hauteur 1.43 m
Coffre 495 à 1500 litres
Moteur 4 cyl. 2.0 litres diesel de 184 ch à 4 000 tr/mn
Couple maxi. 380 Nm à 1 750 tr/mn
Conso moy. 4.7 l/100km
Emission en CO2 124 g/km
0 à 100 km/h 7.7 s
Vitesse maxi. 230 km/h (sur circuit)
Prix 41500 €
Bonus écologique 0 €
Securité
Confort
Budget
Agrément
Sécurité routière 6 airbags, ABS, ESP, régulateur de vitesse
Contenu sponsorisé