L'impact environnemental du confinement

De nombreuses études ont montré que les mesures de confinement mises en place un peu partout en Europe et dans le monde durant ces derniers mois ont eu comme effet de faire baisser la pollution de l’air, notamment le dioxyde d’azote (NO2) et les particules fines (pollution liée essentiellement aux émissions des industries et des transports). Ces taux sont repartis inévitablement à la hausse avec le déconfinement.

Cet état de fait pourrait-il vous pousser à soutenir une législation environnementale plus stricte ?

Les informations personnelles recueillies par l'Automobile Club Association, en tant que responsable du traitement, vous sont demandées pour la bonne gestion de votre demande. Consultez notre politique de confidentialité et des données à caractère personnel.