Triangle sur autoroutes : enfin une clarification !

Le décret du 30 juillet 2008, qui a rendu obligatoire la pose d'un triangle de pré-signalisation en cas de panne ou d'accident, y compris sur autoroute, a contribué à créer un nouveau problème de sécurité, en augmentant le risque encouru par celui qui doit marcher quelques dizaines de mètres pour aller poser le triangle.

Ce risque, particulièrement élevé sur les autoroutes, avait même amené les sociétés d'autoroutes à déconseiller l'utilisation du triangle de sécurité !

Les automobilistes restant dans l'interrogation quant à l'utilisation du triangle sur autoroute, une réponse à une question ministérielle (publiée au JO le 30/06/2009 page 6753) vient heureusement éclaircir quelque peu la situation.

Au moment des départs en vacances, l'Automobile Club, Association Française des Automobilistes (ACAFA) estime nécessaire d'en avertir les automobilistes, afin qu'ils puissent remplir leurs obligations avec sérénité :

1/ L'allumage des feux de détresse en toutes circonstances d'arrêt d'urgence demeure obligatoire.

2/ L'obligation de mise en place du triangle s'applique aux véhicules immobilisés sur la chaussée.

3/ Les véhicules immobilisés sur la bande d'arrêt d'urgence et n'empiétant pas sur la chaussée ne sont donc pas soumis à cette obligation.

4/ Dans le cas d'un véhicule immobilisé sur la chaussée, les règles de sécurité à respecter sur les autoroutes demeurent : il est interdit à un piéton de circuler sur une autoroute. Il doit en revanche appliquer les consignes de sécurité : mettre les feux de détresse, revêtir son gilet et se mettre à l'abri le plus rapidement possible derrière les barrières de sécurité.

5/ L'article 2 de l'arrêté du 30 septembre 2008 précise dans son article 2 que, dans tous les cas, « l'obligation de mise en place du triangle ne s'applique pas lorsque cette action constitue une mise en danger manifeste de la vie du conducteur ».


  • Tags :
  • Autoroute