Taxe carbone : une taxe de plus, une taxe de trop pour les automobilistes !

Le rapport de Monsieur Michel ROCARD remis au Ministre de l'Ecologie, Monsieur Jean-Louis BORLOO et à la Ministre de l'Economie, Madame Christine LAGARDE, en préconisant la création d'une nouvelle taxe carbone, semble méconnaître complètement le niveau de taxation qui pèse déjà sur l'usage de l'automobile.

La contribution climat énergie est censée rapporter 8 milliards d'euros dans l'année. A-t-on bien en tête que la taxe sur les carburants rapporte déjà 25 milliards dans l'année et que la totalité des taxes acquittées par les utilisateurs de véhicules dépasse les 50 milliards d'euros ?

Autre chiffre : toutes les activités devraient, dès l'année prochaine, acquitter une contribution de 32 € par tonne émise. Sait-on bien que les taxes sur les carburants correspondent déjà pour le gazole à 240 € la tonne et pour le super sans plomb à 340 € la tonne ?

Il ne s'agirait là que d'un prétexte à une nouvelle augmentation déguisée du prix du carburant, au demeurant totalement inutile car n'ayant aucune chance de décourager la mobilité automobile.

L'Automobile Club, Association Française des Automobilistes demande fermement aux pouvoirs publics de ne pas rajouter un coût supplémentaire à l'utilisation du moyen de transport que nos concitoyens plébiscitent si largement et qui pour nombre d'entre eux, notamment en dehors des grandes agglomérations, est le seul disponible : pour la taxe carbone, l'automobiliste a déjà donné !

En sens inverse, L'Automobile Club, Association Française des Automobilistes se déclare très intéressé à tout un ensemble de mesures évoquées dans le cadre de la loi de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l'Environnement et concernant :

  • les plans de déplacement en entreprise,
  • l'éco conduite,
  • le co-voiturage,
  • l'auto partage,


pistes qui pourraient se développer sous l'action conjointe des pouvoirs publics et des usagers.

Voilà qui représenterait une vraie contribution à la réflexion sur les émissions de gaz à effet de serre.