Quelle place pour la voiture dans ma ville ? L'Automobi​le Club Associatio​n vous répond sur son site dédié aux Municipale​s 2014

A l’approche des élections municipales, la mobilité urbaine est déjà au centre des débats : abaissement de la vitesse sur le périphérique parisien depuis le 10 janvier 2014, adoption le 19 décembre par l’Assemblée Nationale de la dépénalisation des PV de stationnement, instauration possible de la circulation alternée en cas de pics de pollution, etc.

L’Automobile Club Association (ACA) qui œuvre en faveur d’une mobilité durable pour tous, souhaite que les candidats aux municipales privilégient une politique cohérente en matière de mobilité urbaine, ne sanctionnant ni l’accès à la ville ni les automobilistes, notamment les ménages les plus modestes. L’ACA dit non à des mesures « d’affichage » dont le rapport coût/avantages n’est pas démontré, pénalisantes pour de nombreux automobilistes, avec des risques de dérives financières, ou de coûts démesurés par rapport aux enjeux.

En tant que principale organisation française de défense des automobilistes, l’ACA a interrogé les candidats ‘têtes de listes’ de plus de 30 grandes villes de France, sur leurs projets en matière de mobilité, de circulation et de stationnement.

Pour consulter les réponses des candidats, accéder à des articles thématiques (zone 30, coût des embouteillages, stationnement, etc.) et participer au grand sondage lancé par l’ACA, rendez-vous sur http://www.automobile-club.org/municipales2014, le mini site dédié aux programmes des candidats en termes de mobilité urbaine.

Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, candidates ‘têtes de listes’ à la mairie de Paris, et d’autres candidats d’autres villes de France ont d’ores et déjà répondu au questionnaire sur la mobilité urbaine et la place de l’automobile dans leurs villes respectives. Cliquez ici pour accéder à leurs réponses.

Plus d’informations sur http://www.automobile-club.org/municipales2014