Passages piétons en Europe : Des améliorations nécessaires, Strasbourg et Paris bien placés

Chaque année en Europe, plus de 8000 piétons sont tués dans des accidents de la route, et un quart de ces accidents mortels a lieu sur un passage piéton.

C'est ce constat préoccupant, qui a incité 17 Automobile Clubs européens à tester les passages piétons de 31 grandes villes d'Europe, afin de jeter les bases techniques d'une amélioration de cette situation, et déterminer quelles harmonisations semblent souhaitables.

A raison de 10 passages piétons par ville, ce sont au total 310 passages qui ont été testés à Barcelone, Belgrade, Berlin, Bratislava, Bruxelles, Bucarest, Budapest, Copenhague, Dubrovnik, Francfort, Genève, Helsinki, Istanbul, Ljubljana, Luxembourg, Madrid, Milan, Munich, Naples, Oslo, Paris, Prague, Rome, Rotterdam, Séville, Stockholm, Strasbourg, Vienne et Zagreb.

L'étude a consisté à analyser 25 paramètres de sécurité qui ont été définis et classés dans quatre catégories : l'état général du passage (durée du feu rouge, marquage au sol, panneaux, etc…), la visibilité de jour et de nuit et son accessibilité (notamment pour les personnes handicapées).

Les 310 passages piétons testés ont été classés en 5 catégories allant de « très insuffisant » à « très bon ». 184 passages piétons ont été évalués positivement, avec 170 « bons » et 14 « très bons », tandis que 73 sont classés « acceptables », et 53 passages ont été notés « insuffisants » ou « très insuffisants ».

Le pire passage piéton a été trouvé à Milan, et le meilleur a été trouvé dans la ville de Bratislava : un passage piéton en excellent état d'entretien, une très bonne visibilité de jour comme de nuit, une très bonne accessibilité pour tous les usagers, etc…

Globalement, c'est Bratislava qui ouvre la marche de ce classement, suivie par Londres et Munich. Strasbourg occupe la 5e place de ce classement, et 3 de ses passages piétons se situent dans les 10 meilleurs passages testés en Europe, la ville de Paris, pour le quartier Montparnasse, se classe en 15e position.

Cette étude permet aux Automobile Clubs d'adresser des recommandations aux urbanistes et administrations : visibilité, ligne d'arrêt, ilots centraux, harmonisation des phases des feux, et du marquage au sol.

Les résultats détaillés pour STRASBOURG et PARIS sont disponibles sur www.automobileclub.org

Résultats et photos de l'ensemble des 31 villes testées sur demande à presse@automobileclub.org.