Les tunnels en Europe testés par les Automobile Clubs : il reste des zones d'ombre !

La bonne nouvelle est que la majorité des tunnels ont reçu une évaluation positive (de « très bon à acceptable »), mais quatre d’entre eux restent classés en « insuffisant » ou « très insuffisant ».

L’Automobile Club, Association Française des Automobilistes peut même lancer un « cocorico », la première place des 26 tunnels testés cette année étant obtenue par un tunnel français, et novateur de surcroit : le tunnel Duplex sur l’A86 près de Paris, géré par Cofiroute. Ouvert en 2009 et mesurant 4530 mètres de long (dans sa première phase en fonction) les inspecteurs des Automobile Clubs n’ont jamais pu donner une seule mauvaise note sur l’ensemble des points examinés !

Le tunnel Maurice Lemaire (ou « tunnel de Sainte Marie aux Mines ») géré par APRR, qui a ré-ouvert en 2008 après 4 ans de travaux, obtient en 2010 un classement « très bon ».

L’Automobile Club, Association Française des Automobilistes considère que la tendance positive globale notée cette année démontre les efforts importants faits par les opérateurs publics ou privés pour améliorer significativement la sécurité dans leurs tunnels, mais constate que cet objectif ambitieux n’a pas été atteint partout et que certains restent encore très loin du but.

Retrouvez les résultats de cette étude sur www.automobile-club.org