Les automobilistes européens favorables à l'étiquetage des pneumatiques

Selon une étude Rezulteo-pneu.fr/Ipsos en partenariat avec l’Automobile Club Association (ACA), les consommateurs européens connaissent mal la nouvelle règlementation européenne sur l’étiquetage des pneumatiques, mais expriment le besoin d’être informés et conseillés pour choisir leurs pneus..

A quelques jours de l’entrée en vigueur de l’étiquetage européen des pneumatiques, lors d’une conférence de presse dans les locaux de l’Automobile Club Association, Roger Braun, directeur général de l’Automobile Club Association, et Xavier Gignoux, président de Lizeo Online Media Group, éditeur du guide Internet Rezulteo-pneu.fr, ont dévoilé les résultats de l’enquête Rezulteo-pneu.fr/Ipsos sur les attentes des consommateurs européens par rapport à la nouvelle règlementation.

L’étiquetage des pneumatiques entrera en vigueur le 1er novembre 2012 en France comme dans tous les pays de l’Union européenne. Désormais, les manufacturiers commercialisant des pneus de type véhicule de tourisme, véhicule utilitaire, poids lourd dans les pays de l’Union devront afficher les performances normalisées dans le cadre de l’étiquetage européen sur chaque produit proposé à la vente. 

Cette réglementation vise à améliorer la sécurité routière, à réduire la consommation de carburant et à réduire le niveau sonore de la circulation. A cette fin, l’étiquetage mettra en avant trois performances du pneumatique :

  • La résistance au roulement
  • L’efficacité du freinage sur sol mouillé
  • Le bruit de roulement externe

En tant qu’expert du marché du pneumatique, reconnu par les grands acteurs internationaux du secteur, Rezulteo-pneu.fr a mené, en partenariat avec l’institut d’études Ipsos, une enquête portant sur 5 pays européens afin de mieux comprendre les attentes des consommateurs en termes d’informations sur les performances des pneus.

L’étude a été réalisée entre le 20 et 27 août auprès d’un échantillon représentatif de 2 500 répondants en France, Allemagne, Italie, Espagne et au Royaume-Uni.

Les 8 chiffres clés de l’étude

1. Un consommateur qui a besoin de conseil pour choisir ses pneus…

71% des personnes interrogées disent avoir besoin de conseil au moment d’acheter leurs pneus, et comptent pour cela sur un professionnel. Une tendance plus forte en Espagne (74%) qu’en Allemagne (69%) ou en France (69%).

2. … et souhaiterait avoir plus d’information pour choisir ses pneus

87% des personnes interrogées seraient intéressées - dont 45% très intéressées - par une meilleure information, notamment sur les prix, les promotions et les performances des pneus. Les Espagnols et les Italiens insistent plus sur les performances. 

3. L’étiquetage des pneus, une initiative encore peu connue…

78% des répondants n’ont pas entendu parler du dispositif. On observe d’importantes disparités selon les pays : l’Allemagne (65%) et l’Italie (73%) sont mieux informés que l’Espagne (82%), la France (83%) et le Royaume-Uni (89%). En France, les professionnels ont moins contribué à la diffusion de l’initiative que leurs homologues européens.

4. … mais bien accueillie par le grand public

80% des personnes interrogées se déclarent favorables à l’étiquetage des pneumatiques. L’attente est plus forte en Italie (90%) et en Espagne (92%) qu’en Allemagne (66%) et au Royaume-Uni (67%).

5. La sécurité, premier critère de choix

51% des répondants mettent la sécurité en tête des critères pour choisir un pneu, devant le prix (21%) et la longévité (11%). Les Britanniques (35%) valorisent davantage le prix que les Allemands (18%) et les Italiens (13%).

6. Le freinage sur route mouillée plébiscité

83% des personnes interrogées font du freinage sur sol mouillé la performance la plus importante de l’étiquetage, loin devant la résistance au roulement (15%) et le bruit de roulement externe (3%). La hiérarchie est comparable dans tous les pays étudiés.

7. La longévité devrait aussi figurer sur l’étiquette

68% des répondants citent la longévité en tête des performances à ajouter si l’étiquetage comptait plus de 3 critères, devant la tenue de route sur sol mouillée (64%) et le confort de conduite (41%). Cette importance de la longévité est plus forte en France (75%) et en Espagne (73%) qu’en Allemagne (63%) et en Italie (59%).

8. Un consommateur prêt à payer plus pour de meilleures performances

85% des personnes interrogées se disent prêtes à payer plus pour acheter un pneu leur permettant de réduire la distance de freinage et la résistance au roulement. En revanche, pour réduire le bruit de roulement externe, ils ne sont plus que 64%. Concernant les prix, on observe des différences d’un pays à l’autre : les Italiens et les Espagnols valorisent plus le freinage et les économies de carburant que leurs voisins.



Plus d’informations (Dossier de presse, synthèse de l’étude, visuels etc.) sur https://www.dropbox.com/sh/ipa0mniij1oki6p/PPfv3Io-h9 ou sur simple demande.