Les automobiles et Touring Clubs Européens ont testé 60 parkings couverts à travers 15 villes d'Europe

Pour la première fois, l’Automobile Club Association (ACA), en coopération avec les Automobile et Touring Clubs d’Europe, a évalué la qualité des parcs de stationnement couverts : au total, 60 parkings ont été testés à travers 15 villes de 11 pays européens (12 en Allemagne, 8 en Espagne et en Suisse, 4 en France ainsi qu’en Belgique, Norvège, Autriche, Croatie, Pays-Bas, Danemark et au Luxembourg).

Ces tests ont été menés entre avril et juin 2013, avec plus de 130 critères parmi 4 grandes catégories : Sécurité (40% de la note finale), Accessibilité (30%), Convivialité (20%) et Tarifs (10%). Les parkings sélectionnés sont tous des parkings publics couverts proches des gares et des zones piétonnes mais ils diffèrent en terme d’architecture : parkings à multi-étages, aires de stationnement abritées ou parkings souterrains.

NB : La publication des résultats du test qui a pour objectif premier d’informer les usagers vise également à inciter les opérateurs à améliorer leurs prestations et à faire des efforts pour rendre leur parking plus sûrs et plus accueillants pour tous.

Résultats, sur les 60 parcs de stationnement testés :
- 10 parkings ont été classés « bons » et 39 « acceptables »
- 9 parkings ont été jugés « insuffisants » et 2 « très insuffisants »
- Dans près de 3 parkings sur 4, la largeur des places de stationnement est en-dessous des recommandations préconisées (2,50 m)
- 2 parkings sur 3 proposent peu ou pas d’emplacements réservés aux personnes à mobilité réduite
- Dans 2 parkings sur 3 il n’y pas d’allées réservées aux piétons
- 70% des parcs de stationnement ne proposent pas de téléphone d’urgence
- 45% des parkings ne proposent que le tarif à l’heure
- Des tarifs moyens de 3€ de l’heure et 12,82€ pour 4h avec quelques écarts importants
- Un bilan plutôt moyen pour la France, avec 4 parkings « acceptables »

Les 3 meilleurs parcs de stationnement couverts se trouvent en Suisse, en Allemagne et au Luxembourg

Le meilleur parking européen testé est le très récent « Parkhaus Opera » à Zürich, entré en service en 2012. Ouvert en continu jour et nuit, ce parking de 2 étages est très propre et lumineux. Ses 299 places sont d’une taille confortable : 2,61 m de largeur et 2,10 m de hauteur.

Un système de guidage permet aux automobilistes de trouver facilement une place libre, et la sécurité est assurée par une vidéo surveillance sur place. Ce parking n’a pas eu la note maximale du fait de quelques petits défauts : un tarif assez élevé, pas de barre de hauteur à l’entrée, pas de places plus larges pour les parents avec enfants, très peu de places de stationnement pour personnes à mobilité réduite.

Un bilan plutôt « moyen » pour la France

A Paris, les 4 parkings testés ont tous eu des notes « acceptables ». Ce sont les parkings « George V » (classé 14ème sur 60), « Quai Branly-Tour Eiffel » (20ème), Opéra Meyerbeer (33ème) et Champs-Elysées (44ème).

De manière générale, les parcs de stationnement couverts testés à Paris ont comme points positifs une bonne signalisation, un système de guidage dynamique indiquant les places libres, un système de vidéo-surveillance avec du personnel présent sur place, la possibilité d’utiliser divers modes de paiement et surtout de payer directement aux bornes sortie, une ouverture 24h/24 et des bornes de recharge pour véhicules électriques. Mais plusieurs points négatifs ont été retrouvé fréquemment : hauteur libre de 1,90 m seulement, marquages au sol partiellement effacés et des dégradations, rampes d’accès trop abrupts, pas de places de stationnement réservées aux parents avec enfants, pas de téléphones d’urgence,…

Au niveau du tarif, Paris se situe dans la moyenne européenne, avec un tarif moyen de 3,425€ de l’heure et de 13,65€ pour 4h.

Les 2 parcs de stationnement classés « très insuffisants » se trouvent en Allemagne et en Autriche

Le parking souterrain “Technische Universität”, entré en service en 1985, situé à Vienne en Autriche, est classé bon dernier de cet Eurotest. Ses 367 places de parking ne font que 2,30 m de largeur pour 4,80 m de long, alors que la largeur recommandée est de 2,50 m, sont faiblement éclairées et ne sont pas numérotées. Ce parking, assez dégradé, ne comporte pas d’allées dédiées aux piétons ni de téléphones d’urgence et ne possède qu’une seule borne de paiement.

Des écarts de prix importants

55% des parcs de stationnement couverts testés proposent le tarif à la demi-heure, tandis que 45% d’entre eux ne proposent que le tarif à l’heure. Un seul parking, en Espagne, propose une tarification à la minute. Les tarifs peuvent être dégressifs dans certains parkings, en fonction du temps passé. C’est pourquoi ce test a été basé à la fois sur le prix des 60 premières minutes et sur une durée de 4h. Les tarifs moyens pratiqués en Europe sont 3€ de l’heure / 12,82€ pour 4h, avec de grosses différences à travers l’Europe, du fait notamment du taux de change et du coût de la vie. En comparaison, c’est à Oslo, en Norvège, que les tarifs moyens les plus élevés ont été trouvés : 8,36 € de l’heure et 33,43€ pour 4h. A l’inverse, à Zagreb, en Croatie, les parcs de stationnement coûtent en moyenne 0,97€ de l’heure et 3,89€ pour 4 heures.

En conclusion :

Les résultats sont globalement décevants au niveau européen. Aucun parking n’a été jugé « très bon », mais deux « très insuffisants ». On a pu observer de gros écarts de tarifs allant de 0,97€ à 8,36€ pour 1 heure et de 3,89€ à 33,43€ pour 4 heures de stationnement.

Les problèmes qui ont été les plus fréquemment observés sont : l’étroitesse des places, l’insuffisance de signalisation et de sécurité, des parcs de stationnement inadaptés aux personnes à mobilité réduite et des places de stationnement inadaptées aux véhicules actuels (largeur, hauteur).