L’Automobile Club Association publie les résultats du Budget de l’Automobiliste ©

L'Automobile Club Association (ACA) publie les résultats du Budget de l'Automobiliste© pour l'année 2015. Photographie annuelle des dépenses moyennes consacrées par l'automobiliste français à son véhicule l'année, cette étude a pour objectif d'observer l'évolution des comportements commerciaux et financiers des principaux « partenaires » de l'automobiliste (constructeurs, réparateurs, établissements de crédits, assureurs, pétroliers, percepteurs de taxes…). L'ACA a examiné le budget d'une Renault Clio essence, d'une Peugeot 308 diesel, d'une Dacia Logan diesel, et d'une Toyota Prius (électrique et essence).

Comme l'année dernière, le Budget de l'Automobiliste se préoccupe de véhicules d'occasion avec la collaboration de L'argus qui nous livre le portrait-robot de la voiture moyenne d'occasion 2015

« L'année 2015 a été marquée par deux événements affectant le Budget. Un changement dans la valeur des bonus, celui de la Toyota Hybride été diminué de plus de 900€ et celui de la Clio Diesel a été supprimé. Et une baisse notable du prix des carburants : - 8,9 % pour le super sans plomb 95, et -10,6 % pour le gazole…sauf que le poids toujours plus lourd des taxes est venu escamoter une bonne partie de la baisse du pétrole. L'automobiliste en a profité, mais pas pleinement. » commente Didier Bollecker, Président de l'Automobile Club Association.


Toute l'étude sur www.automobile-club.org/budget


VEHICULE ESSENCE : RENAULT CLIO

 (TCe 90 Energy Zen éco2, 90ch, 5CV, 5 portes, 150g de CO2, bonus neutre)

Clio essence

En 2015, le budget total de la Clio essence atteint 5 796 € pour 8 344 km parcourus. Chaque kilomètre a coûté 0,695 € à notre automobiliste essence.

Le coût de l'assurance est en hausse (+ 1,4 %). En cause, l'accidentalité et le coût des sinistres mais aussi l'augmentation des pièces de rechange Renault (+ 1,55 %), de la main d'œuvre (+2,7 %) et des frais de peinture (+ 3,4 %) qui fait aussi grimper le poste Entretien (+ 2,2 %)…tout cela dans une année d'inflation nulle. 

Avec 7.6 litres (réels) aux 100 km, la Clio essence a consommé pour 846 € de carburant, économisant 82 € par rapport à 2014, soit 6,80 € par mois. Un baril à -20 %, pour moins de 7 € par mois dans le budget de la Clio…

Plus d'un quart du budget de la Clio est consacré aux taxes (1 551 € soit 27 % du budget)… soit 1€ de taxes tous les 5 km. 

Son choix de l'essence est encore justifié, puisque c'est à partir de 12 800 km annuels que la Clio diesel comparable prendra l'avantage financièrement.

VEHICULE DIESEL : PEUGEOT 308

(1.6l HDI Access fap, 92 ch ,5 CV, 5 portes, 95g de CO2, bonus neutre)

Peugeot 308

En 2015, le budget total de la 308 diesel frôle les 8000 € (7 954 € exactement) pour 15 430 km parcourus. 

Chaque kilomètre a coûté 0,515 € à notre automobiliste diesel. L'assurance est en hausse (+ 1,4 %), tout comme l'entretien (+ 2,4 %) avec des pièces de rechange Peugeot en augmentation de 1,9 % et des frais de peinture et de main d'oeuvre qui s'envolent autour de 3 %. 

Avec 5.2 litres (réels) aux 100 km, notre Peugeot 308 a consommé 802 litres pour un total de 922 €…dont 539€ pour les taxes et 383 € pour le carburant lui-même (taux de taxation : 151 %). La baisse de 10,6 % du prix du gazole par rapport à l'année précédente lui a fait gagner l'équivalent de 98 litres (deux pleins) par rapport à 2014.

Le propriétaire de la 308 acquitte près de 2 000 € de taxes (1 991 €, soit 26 % du budget)…soit 1 € de taxes tous les 8 km.

VEHICULE LOW COST : DACIA LOGAN DIESEL

(1.5l dCi 75 Lauréate éco2, 75ch, 4CV, 99g CO2, bonus neutre)

Dacia logan

En 2015, le budget total de la Logan diesel n'atteint pas les 5 000 € (4 733 € exactement) pour 8 344 km parcourus. Chaque kilomètre a coûté 0,567 € à notre automobiliste « low cost ». 

Cousine low cost de la Clio diesel, la Logan affiche un prix neuf inférieur de 36 % mais seulement 6 % moins chère à l'entretien.

Construite en Roumanie à des prix de revient roumains, elle est entretenue en France à des prix de revient français et avec des pièces de rechange dont le coût progresse de 1,51 % (Renault 1,55 %) et un poste entretien qui grimpe de 2,2 %.

La Logan roule avec l'ancien moteur de la Clio, qui consomme 6 % de plus que la Clio diesel moderne. Avec 5,2 litres (réels) aux 100 km, la Logan a consommé 434 litres pour un total de 499 €. Ses petits prix font qu'elle participe moins à l'effort fiscal, avec 1 191 € de taxes payées (contre 1 377€ pour la Clio diesel)…soit 1 € de taxes tous les 7 km.

La Logan finit avec un budget inférieur de 21 % à celui de sa cousine Renault, avec le décalage d'une génération dans les prestations.

Ce type de véhicule a permis à certains ménages d'accéder beaucoup plus tôt à la voiture neuve (avant qu'ils ne découvrent le coût de l'entretien).


VEHICULE HYBRIDE : TOYOTA PRIUS (électrique et essence) 

(136 ch Dynamic 17'', moteur thermique 99 ch, 5CV, 92g CO2 bonus 1 445 €)

Prius

En 2015, le budget total de la Prius hybride approche les 9 000 € (8 723 € exactement) pour 15 430 km parcourus. Chaque kilomètre a coûté 0,565 € à notre automobiliste hybride. 

La Toyota hybride bénéficie d'un bonus de 1 445 €. Ce bonus fait baisser le prix catalogue de 5 % et sa valeur de reprise au bout de 4 ans est parmi les meilleures.

Malgré un tarif main-d'œuvre 15 % plus élevé que pour la 308 et des pièces en augmentation de 1,17 %, la Prius en tête des véhicules les plus fiables, limite son poste entretien à une progression de 2,1 % par rapport à 2014.

Avec 5 litres (réels) de SP95 aux 100 km, la Prius a consommé 772 litres pour un total de 1045 €…dont 661 € pour les taxes et 384 € pour le carburant lui-même (taux de taxation : 172 %). 

La baisse de 9 % par rapport à l'année précédente lui a fait gagner 104 €, soit le prix de 70 litres de SP95 de 2015. Le propriétaire d'une Prius hybride paye 2 237 € de taxes soit 1 € de taxes tous les 7 km. 

La Prius a un budget 9,7 % au-dessus de celui de la Peugeot 308. Sans le bonus hybride, le budget de la Toyota serait de 14 % supérieur à celui de la 308.


Comparatif budgets













L'AUTOMOBILISTE FACE AUX TAXES 

L'automobiliste est un contribuable très généreux. Un quart de son budget est consacré au paiement des taxes. L'ensemble des taxes acquittées par les automobilistes atteint 63 milliards d'euros (montant supérieur à l'impôt sur les sociétés), dont 34 milliards d'euros rien que pour les taxes sur les carburants.

LA TICPE : UN VRAI FORFAIT 

La France dispose du gazole HT le moins cher de l'Union Européenne (0,34 € le litre), mais applique un taux de taxation parmi les plus élevés (200 % au 1er janvier 2016). A l'origine (après la Seconde Guerre mondiale), la surtaxation du carburant a été motivée par un manque de pétrole sur le marché mondial, un manque de devises chez les pays consommateurs, et un pétrole cher. Actuellement le pétrole est abondant et bon marché, l'euro est fort et le dollar accessible. La surtaxation du carburant est devenue, en France et en Europe, un impôt sans rapport avec le produit auquel elle s'applique.

« La surtaxation du carburant n'est plus légitime et entrave lourdement la reprise économique, en pénalisant inutilement la mobilité. » conclut Didier Bollecker.

LE BUDGET VEHICULE ESSENCE DES 22 REGIONS FRANCAISES 

La Lorraine enregistre encore le budget le moins élevé (5 361 €) notamment grâce à un kilométrage annuel inférieur à 7 000 km. La région PACA reste bonne dernière du classement avec le budget le plus élevé (6 099 €) et notamment des postes Achat-Reprise et Assurance dans le rouge. C'est en Ile de France où l'on roule le moins (6 158 km) mais où le prix au kilomètre coûte le plus cher à l'automobiliste (0,942 €) avec des postes Entretien et Garage les plus onéreux du classement.


LA VOITURE MOYENNE D'OCCASION 2015 – Etude de L'argus

Sur le modèle de son étude annuelle relative à la Voiture Moyenne de France (neuve), L'argus dresse pour la deuxième année consécutive le portrait de la Voiture Moyenne d'Occasion des Français. Agée de 3,5 ans (42,7 mois), la Voiture Moyenne d'Occasion des Français est diesel à 77 %, affiche 54 495 km au compteur, un prix moyen de 14 926 € pour un kilométrage annuel parcouru de 15 818 km, une consommation de 5 l/100km et une valeur résiduelle de 54,8%.

Si la voiture moyenne d'Occasion fait preuve de constance au niveau de ses mensurations, la note grimpe en revanche chaque année au niveau de son prix, bien au-delà d'une inflation devenue quasi nulle. En effet, elle coûtait 13 656 € en 2 012. La voici rendue à 14 926 € en 2015, + 566 € en un an, soit + 3,9 %, la plus forte augmentation annuelle des trois derniers exercices. En 2015, elle a cessé́ de grandir (4,25 m de long, comme en 2014) et a perdu du poids (1 326 kg, 1 kg de moins qu'en 2014) et de la cylindrée (1 667 cm3, -3 cm3). Un meilleur rapport poids/puissance lui permet de courir de 0 à 100 km/h plus vite en 2015 (11,4 s) qu'en 2013 (11,6 s). Pourtant, malgré́ le recul du diesel (81 % des transactions en 2013 contre 77 % en 2015), elle s'avère de plus en plus sobre: 0,3 l/100 km épargnés depuis 2012.

voiture moyennetableau argus







  • Tags :
  • Budget de l'automobiliste