Hausse des PV de stationnement : Une augmentation inadaptée

L’Automobile Club, Association Française des Automobilistes, déplore l’adoption, par la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale, d’un amendement visant à faire passer de 11 à 20 euros l’amende pour dépassement du stationnement horaire.

Cette proposition, déposée il ya plusieurs mois et qui vise à un quasi doublement de l’amende, est totalement inadaptée pour L’Automobile Club, Association Française des Automobilistes, à supposer que ses auteurs agissent bien dans l’idée de favoriser la rotation du stationnement .

Didier BOLLECKER, Président de L’Automobile Club, Association Française des Automobilistes rappelle que « tout automobiliste n’est pas un contrevenant en puissance , comme les pouvoirs publics semblent le considérer en permanence. Poser comme principe qu’une amende doit être importante pour dissuader de commettre des infractions est donc une contre-vérité : la grande majorité des automobilistes paient leur ticket horodateur par principe, et le niveau de sanction n’a pas d’influence sur leur comportement civique ».

Par ailleurs, Paris n’est pas la France ; dans de nombreuses villes, le coût de l’heure de stationnement est inférieur à 1 euro, ce qui permet aux automobilistes de stationner une bonne partie de la journée, pour un montant encore nettement inférieur à l’amende forfaitaire de 11 euros, qui conserve ici tout son caractère dissuasif pour la grande majorité des automobilistes de province.

Pour L’Automobile Club, Association Française des Automobilistes, il est possible d’envisager une hausse de deux euros, ce qui correspond déjà à une évolution de 18%. Les automobilistes le comprendraient. Au delà, il ne s’agirait que d’une ponction supplémentaire sur un budget de l’automobiliste qui pèse déjà lourdement sur les ménages.