Grand Contournement Ouest (GCO) : selon l'Automobile Club Association, le statut d'Eurométropole de Strasbourg exige le passage du GCO en première priorité

Le rapport de la commission présidée par Philippe Duron remis au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, estime que le Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO) n'est pas à retenir parmi les projets de "première priorité" et qu'il devra faire l'objet d'une nouvelle évaluation par des experts.

L'Automobile Club Association (ACA), principale organisation de défense des automobilistes, déplore les conclusions de la Commission Duron, dont l'avis repose en apparence sur un classement comparatif national, alors que cette méthodologie est inappropriée, puisque le régime de la concession, retenu pour le GCO, nécessite peu de fonds publics.

L'association rappelle les investissements importants déjà réalisés en études, qui ont abouti à une Déclaration d'Utilité Publique parfaitement valable, et souhaite vivement que la mission confiée au Conseil général de l'environnement et du développement durable, aboutisse à rendre fin juillet 2013 un diagnostic transparent et complet, qui prenne en compte tous les enjeux économiques, financiers, sociaux et environnementaux des transports de l'agglomération strasbourgeoise.

L'ACA rappelle que selon le dossier d'enquête publique du GCO, le trafic de transit représente 22 % du trafic des véhicules légers et de 31 à 35% du trafic des poids lourds. Les flux enregistrés sur l'A35 dans la CUS sont stables, alors qu'ils vont croissant hors CUS, ce qui confirme le poids de plus en plus important des flux de transit de courte, moyenne et longue distance dans le volume global des véhicules circulant sur l'A35. La saturation actuelle de l'A35 et la non réalisation du GCO fragilise le développement de l'agglomération strasbourgeoise.

“Le statut d'Eurométropole de Strasbourg exige le passage du GCO en priorité 1. L'agglomération a besoin d'une solution de contournement pour le trafic de transit, à l'instar de toutes les métropoles européennes comparables. Le GCO doit être l'une des composantes d'un système de transport multimodal, qui doit permettre la mise en œuvre d'une politique renouvelée d'accès à l'agglomération strasbourgeoise, gage de son futur développement.” déclare Didier Bollecker, Président de l'Automobile Club Association.


  • Tags :
  • GCO