Eurotest sur les Aires de Services d'Autoroutes

A l’approche des grands départs en vacances, l’Automobile Club Association (ACA), les Automobile et Touring Clubs européens ont sillonné 35 000 km à travers l’Europe afin de tester la qualité des aires de services d’autoroutes, passage obligé des vacanciers pour se reposer, se restaurer, faire le plein d’essence ou encore s’informer sur la route et le trafic.
 
Pour ce faire, ils ont sélectionné 65 aires de services à peu près similaires dans 13 pays européens (12 en Allemagne, 8 en France, 7 en Autriche, Espagne et Italie, 6 en Suisse, 5 aux Pays-Bas, 3 en Belgique et Croatie, 2 en République Tchèque, Slovénie et Serbie et 1 au Luxembourg). Chaque aire a ensuite été testée deux fois à différentes dates selon 110 critères répartis en 9 catégories (Restauration, Circulation/Stationnement, Sanitaires, Hygiène, Convivialité familiale, Boutique, Tarifs, Aménagements extérieurs/accès et Services).
 
Les aires de services ont ainsi été classées en 5 catégories allant de « très insuffisant » à « très bon » (Classement complet téléchargeable ici).
 
Résultats, sur les 65 aires testées :

  • 33 aires ont été classées « bonnes » et 27 « acceptables ».
  • 5 aires de service ont été jugées « insuffisantes »
  • Aucune aire n’a été classée « très insuffisante » ou « très bonne »
  • Plus de la moitié des sanitaires testés sont modernes et en bon état ; 90% d’entre eux ont obtenu de bons résultats aux tests d’hygiène.
  • En termes de restauration, les résultats sont bons, et les boutiques offrent globalement un large choix de produits, avec un personnel serviable.
  • Un bilan plutôt moyen pour la France : Sur les 8 aires de services testées, seulement 2 sont classées « bonnes » et 6 « acceptables ».
     

Les meilleures aires d’autoroutes se trouvent en Autriche et en Suisse
L’aire de service classée première cette année se trouve en Autriche, il s’agit de l’aire de Wörthersee, située sur l’A2, entre Villach et Vienne (une aire de jeux extérieure pour les enfants, conviviale et sécurisée, ainsi qu’un espace de jeux à l’intérieur et des installations pour les adultes (billard, etc), des toilettes à l’hygiène impeccable, un espace bébé équipé avec des serviettes en papier, un chauffage électrique et du désinfectant, une boutique bien achalandée, un bon service de restauration et du personnel serviable. Deux bémols : pas assez de passages pour piétons et des prix trop élevés).
 
Un bilan plutôt « moyen » pour la France
Sur les 8 aires de services testées en France, seulement 2 sont classées « bonnes » et 6 « acceptables ». La meilleure aire de service française est l’aire de « Montélimar Ouest » sur l’A7 et la moins bien notée est celle de « Beaune-Tailly » sur l’A6.
 
Malgré des points positifs en termes de signalisation, d’accès, de sécurité, de personnel et d’installations sanitaires, les aires de services françaises ont cependant des efforts à faire pour améliorer les points suivants :

  • un choix limité en repas chauds, pas toujours très bons et souvent chers,
  • pas assez d’aires de jeux pour les enfants,
  • des manquements à l’hygiène pour quelques sanitaires testés,
  • et des prix bien trop élevés dans les boutiques

NB : L’Automobile Club Association (ACA), a entrepris des contacts avec les Sociétés d’autoroute pour évoquer avec elles des améliorations possibles, au profit des automobilistes français et de la promotion du tourisme.
 
Les 5 aires de services classées « insuffisantes » se trouvent en Belgique, en Espagne, en République Tchèque et en Serbie.
L’aire de Ruma en Serbie, sur l’A1 entre Pcinci et Ruma est arrivée dernière du classement : pas de coin de jeux pour les enfants à l’intérieur, pas de table à langer ni de chaise haute au restaurant, pas de place de stationnement ni de toilettes pour handicapés. De plus les sanitaires se sont révélés très sales et le personnel assez désagréable.
 
Globalement - au niveau européen - les problèmes qui ont été les plus fréquemment observés sont :
> Des services limités concernant l’accueil des familles

Près de 2/3 des aires testées ont été classées « insuffisantes » ou « très insuffisantes » concernant cette catégorie-là. Seule la moitié des aires de services proposent une aire de jeux intérieure ou extérieure pour les enfants. On trouve une table à langer quasiment partout, mais dans la moitié des cas, celle-ci est placée dans les toilettes pour handicapés ou dans les toilettes de femmes, et pas dans un espace dédié.
> Des prix trop élevés dans les boutiques ou les restaurants
Dans près de la moitié des aires de service, les prix sont élevés, voire très élevés, parfois le double du prix pratiqué en dehors de la zone autoroutière.
> Un manque de sécurité pour les piétons
Pas assez d’accès pour les piétons, notamment le long des places de stationnement, ou pour se rendre du parking au bâtiment principal. Plus d’une aire sur 3 a été mal notée dans cette catégorie.
> Un manque de considération pour les personnes handicapées
Seules 10 aires de services ont reçu la note maximale concernant les toilettes pour personnes handicapées, et dans un bon tiers des aires testées, une personne en fauteuil roulant ne peut pas atteindre facilement les toilettes
 
Classement, visuels et plus d’informations sur www.automobile-club.org

 


  • Tags :
  • Autoroute