Ethylotest : Un Décret conforme aux recommandations de l'Automobile Club Association

L’obligation de posséder un éthylotest à bord de son véhicule est maintenue ; la sanction disparait.

"Tout automobiliste est tenu de posséder un éthylotest à bord de son véhicule. Tout en maintenant cette obligation, le décret - relatif à l’éthylotest publié ce jour au Journal Officiel - supprime la sanction qui devait s'appliquer, à compter du 1er mars 2013, en cas de défaut de possession de l'éthylotest". En cas de contrôle par les forces de l’ordre, l’automobiliste devra présenter son éthylotest, mais l’absence de ce dernier ne sera pas verbalisée.

L’Automobile Club Association (ACA) - principale organisation de défense des automobilistes se réjouit que ses préconisations aient été appliquées. L’alcool au volant reste la cause majeure des accidents mortels sur la route, le maintien de l’obligation de l’éthylotest montre que les pouvoirs publics entendent ne pas faiblir sur ce terrain. Pour l’ACA, il était important et indispensable que les automobilistes soient en mesure de s’auto-tester.

Une obligation exempte de sanction : Vers un nouveau mode de relation avec l’automobiliste ?
L’Automobile Club est confiant ; il estime qu’un automobiliste « responsable » peut tout à fait avoir conscience d’une obligation et la respecter sans pour autant être menacé de sanction. Le bilan 2012 de la sécurité routière avait d’ailleurs montré une amélioration globale du comportement des conducteurs.

L’Automobile Club Association rappelle que « L’alcool reste et demeure le facteur accidentogène le plus important dans la mortalité routière. La présence constante d’un éthylotest dans la boîte à gants représente un rappel constant que l’alcool et la conduite sont incompatibles. Ce dispositif va contribuer à lutter efficacement contre l’alcool au volant. »

Et conclut « Sous forme d’une simple recommandation, l’éthylotest devra cependant être disponible de manière peu onéreuse ! »